Il devient l’homme le plus viril de la soirée après avoir décapsulé une bière avec son briquet

44 Publié le 20/03/2017 par La Rédaction
© dolgachov
© dolgachov

Loctudy – Vendredi soir dernier, Guirec, 28 ans, s’est illustré à la pendaison de crémaillère de son ami Pierrick en ouvrant la bière de celui-ci avec son briquet. Une performance historique qui l’a immédiatement propulsé au rang de mec le plus viril de la soirée.

« Il a placé son briquet entre la capsule et son index, a exercé une légère pression et hop, dix secondes plus tard, Pierrick en sifflait une fraîche ! », raconte Donatien en tentant de reproduire le même geste sans succès. « Pierrick cherchait un décapsuleur depuis 10 minutes comme un idiot ! Heureusement, Guirec était là avec ses mains fermes et puissantes », ajoute Loïc en lui jetant des regards à la dérobée.

« C’est tout ce que je recherche chez un homme », explique Lisa, une jolie célibataire arrivée à la soirée juste avant l’événement. « D’habitude les mecs cherchent à vous en mettre plein la vue avec leur argent, leur poste à responsabilité et leur chalet à Méribel mais aucun n’a le cran de prendre les devants comme l’a fait Guirec… Quel mec ! », conclut-t-elle en lui lançant des œillades appuyées.

Entre deux selfies avec plusieurs groupes de filles, Guirec est revenu en toute modestie sur son exploit. « J’avais de la chance car j’étais venu avec du bon matos », raconte-t-il en nous montrant fièrement son briquet Bic noir grand format. « Mais honnêtement je trouve que les gens en font un peu des caisses, j’ai juste ouvert une bouteille », se défend-il avant de nous emprunter des préservatifs et de s’isoler dans une chambre, escorté par plusieurs filles.

Le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai. L’an dernier, Guirec avait déjà fait beaucoup parler de lui lorsque, pendant l’anniversaire de Pierrick, il avait réussi à dévisser le couvercle d’un pot de cornichons du premier coup devant une foule en délire. Un exploit qui lui avait valu de finir la soirée avec deux top models italiens et de recevoir plusieurs messages en privé sur Twitter de l’actrice Emma Stone.

Publicité

44 avis éclairés

24

lady harey 22/03/2017

Et moi, le plus viril de la matinée, j’ai pas pu mettre mes chaussettes…

30

MimiAuch 20/03/2017

Alors, comme jeu de mots foireux, j’ai « Brickey Mousse », mais c’est vraiment trop minable et je préfère m’adonner à mon sport favori, l’auto-censure décomplexée.

25

JP TETACLAK 20/03/2017

Viril? Pffff…Quand il veut, je le prends au Cap’s..

    18

    Borniol 21/03/2017

    Tout ces gens comprendraient ce qu’est la virilité et seraient autrement plus impressionnés s’ils nous avaient vus casser des noix avec notre bitte.
    Surtout les noix de coco.

      24

      Tartiflo 22/03/2017

      Malheureusement, en ce qui me concerne, si maintenant c’est des noix de coco et non plus de simples noix, c’est pas parce que mon membre est de plus en plus robuste mais juste parce que j’ai la vue qui baisse.

      2

      Cissa LImiere 25/06/2017

      J’avais de la chance car j’étais venu avec du bon matos

46

JMARC 20/03/2017

Moi j’ai un pote, il allume ses clopes avec deux Silex, c’est un peu long, et galère a se trimbaler les deux cailloux en permanence mais j’avoue, la GRANDE CLASSE en soirée, puis tellement unique…………………
hé, il en lève lui aussi de la meuf, un peu le genre Lucy, mais il en lève.

    27

    Gros Tonio 20/03/2017

    Encore un gérontophile. Bon, en même temps, si ça marche…

27

ribouldingue 20/03/2017

Un copain « Philippe de Quimper » débouche les bouteilles de chouchen en se mettant le goulot dans l’anus. Étonné, je lui ai demandé pour quelle raison il se donnait tant de mal pour ouvrir une bouteille. Il m’a expliqué que le chouchen est l’alcool qui te fait marcher à reculons. Tous les bretons le savent, et lorsqu’ils sont pleins comme des huîtres, ils prennent les devants en se fourrant la bouteille de chouchen dans le cul pour la déboucher.

25

Chapodpaye 20/03/2017

Faux! Tout le monde sait que les bretons savent ouvrir une bouteille d’alcool avant même de savoir marcher, en utilisant leur dent de lait s’il le faut

27

Hum 20/03/2017

Vous remarquerez que le stagiaire a fait un effort dans le titre. Il a mis un infinitif derrière « après », pour ne pas être emmerdé avec « après que »

24

JB 20/03/2017

J’avais un pote qu’arrivait à cueillir des cerises avec la queue.

    21

    Tartiflo 22/03/2017

    C’est là que le verbe « gauler » prend tout son sens

34

Bibi 20/03/2017

Moralité quand on a un vocabulaire de 37 mots et à défaut d’être cap de soûler la rombière, on peux toujours essayer de décapsuler la bière
Déjà dehors!

      22

      piano 20/03/2017

      Nunc est bibibendum, nunc pede libero pulsanda tellus

        25

        JPH 20/03/2017

        Vas-y piano avec le latin de cuisine !
        Avec bibendum (comme Michelin) ça le fait mieux.
        En plus tu n’es pas « obligé » de boire.
        Voire, vu la tendance en Bretagne, tu t’abstiens et en fin de soirée tu te fais un max de minettes délaissées par leurs ivrognes.
        Nunc non est bibendum !
        Nunc est nictatum !
        Fornicaturi te salutant !

      23

      Chapodpaye 20/03/2017

      Non, non, pas qu’un peu, crétin..

        27

        Bibi 20/03/2017

        Pas faux, mais je n’ai aucun mérite hein… j’ai été à bonne école :
        1. Hamon croit dur comme fer qu’après avoir été un opposant farouche au gouvernement issu de son propre camp, icelui va lui témoigner sa gratitude en le portant au pouvoir
        2. Valls a l’intime conviction qu’il a encore un avenir politique
        3. Barroin est sûr d’être premier sinistre
        4. Le Pen est persuadée qu’il suffit de dire BF Macron pour que sa base acte le complot, jette la télé se désabonne d’Internet et ne s’informe plus désormais qu’auprès de ses seules permanences à elle.
        5. Fillon est un croyant, il croit en sa pomme ça va plus vite, ça permet de s’auto-absoudre de tout, de se décréter un destin et de s’octroyer un royaume de droit divin et accessoirement une immunité présidentielle pour faire un pied-de nez aux infidèles
        6. Dupont gnon-gnon a appelé au boycott pur et simple du débat de Tf1…
        7. Montebourg est convaincu que Méluche va finir par se retirer pour permettre à Hamon de se qualifier au deuxième tour, noooon, si ?
        et Madame leur frangine hein ?

          27

          bec 20/03/2017

          Si on n’a plus le droit de rêver…

          29

          Bibi 20/03/2017

          Ah mais oui mais non, je ne peux rien vous refuser moi alors tant pis je retire cher Bec…
          Quant à moi, je me remettrai à rêver le jour où Borloo, De Villepin et deux ou trois autres viendront redonner du sens et de l’honneur à tout ça.
          Bonne soirée

27

Phil Defer 20/03/2017

Il a la barbe Charles Trénet ?

24

Matournay Jérémie 20/03/2017

On se dit qu’ Archimède en a certainement emballé plus d’une avec ça.

    25

    piano 20/03/2017

    reste à trouver l’ abbé noir en Bretagne qui ne sera pas trop à cheval sur les principes

30

King Julian 20/03/2017

Guirec, c’est un sot briquet ?

25

JPH 20/03/2017

Il s’agit d’une métaphore.
« Décapsuler » pour « déflorer. »
Le briquet ? Un objet de forme allongée dont l’usage provoque du plaisir.
Pendaison de crémière ? Fête au cours de laquelle un homme annonce son bonheur d’être débarrassé du boulet avec laquelle il a eu cinq enfants en quatre ans et demi.
D’où il suit que : dans une réunion de pochtrons incapables, un abruti a niqué une pucelle et que les pauvres femmes présentes ont espéré de faire ramoner les écoutilles par le seul type de la soirée qui semblait savoir comment on fait.

    25

    King Julian 20/03/2017

    Après Fillon, legorafi…on ne peut plus se fier à personne ici-bas.

22

Chloé 20/03/2017

Il avait passé une Petite Annonce?

« échange briquet contre allume cigare »

22

King Julian 20/03/2017

Il n’y va pas par quatre chemins…avec lui c’est Guirec ! (vcleef)

32

B.Molle 20/03/2017

…Guirec, 28 ans, s’est illustré à la pendaison de crémaillère de son ami Pierrick en ouvrant la bière…

Une pendaison qui se termine par une mise en bière….macabre comme histoire.

32

jésus cric 20/03/2017

MOI J’ALLUME UNE CLOPE AVEC UNE BIÈRE, QUAND VOUS VOULEZ !

23

jéglisséchef 20/03/2017

Si Zapiro n’était pas perdu pour la patrie, que n’entendrait-on !

Reste que le macho breton,s’il avait eu les yeux en face des trous, aurait vu qu’il suffisait de dévisser la capsule de sa Kro.

Par contre, la blonde émoustillée aura trouvé chaussure à son pied. Ils iront loin, tous les deux.

    24

    Chloé 20/03/2017

    Oui mais sur la capsule était écrit « twist to open » et tu sais bien que zapiro a toujours été nul en danse alors il fallait bien qu’il trouve un autre moyen.

    https://youtu.be/TAM2koSg_vs

    24

    piano 20/03/2017

    Zapiro se méfiait de la bière comme de la peste lui our qui bière qui mousse n’attrape pas rousse, Myfène pouvait en témoigner

27

Hum 20/03/2017

Prochaine étape : briser les noix dans une poitrine généreuse.
Et là on verra s’il est toujours un homme !

    27

    Phil Defer 20/03/2017

    J’ai un pote flic à Aulnay sous Bois qui m’a dit qu’il connaissait un type qui décapsulait les bouteilles de bière avec son trou de balle.

31

social-traitre 20/03/2017

Je savais que les bretons avaient manqué une étape dans l’évolution humaine, eh bien voilà, on la connait cette étape désormais.. .
Apprenons leur à se servir d’un outil et ces primitifs entreront enfin, dans l’histoire !

30

Le Bar Atteint 20/03/2017

C’EST UN FAKE!!…on voit très clairement sur la photo que le type est roux.

    24

    Gros Tonio 20/03/2017

    C’est plus facile de les cueillir avec la queue.

      30

      Manu 20/03/2017

      Les cerises à cheval sur la bite ça décore bien les couilles, mais je trouve ça vulgaire.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *