Les vrais candidats anti-système recevront bientôt un label décerné par la Commission européenne

44 Publié le 04/04/2017 par La Rédaction
© Jorisvo

C’est son président, Jean-Claude Juncker, qui l’a annoncé en début d’après-midi. Afin de lutter contre les candidats se déclarant de façon abusive « anti-système », la Commission européenne décernera à ceux qui le méritent un « label anti-système certifié conforme aux normes européennes ».

 

Pour être officiellement labellisé anti-système, c’est très simple : il suffira d’avoir travaillé au moins 5 ans dans une banque européenne, d’être actionnaire d’au moins une entreprise du CAC 40 et de payer l’ISF depuis janvier 1996. Le fait d’avoir travaillé au Parlement européen pourra servir d’équivalence dans le cas où l’un des candidats ne réunirait que deux de ces trois conditions. Tous les autres candidats devront obligatoirement faire figurer sur leurs affiches de campagne une vignette rouge indiquant la mention « candidat probablement du système ou affilié au système ».

Fort de cette initiative, Jean-Claude Juncker envisage déjà toute une série d’autres mesures visant à lutter contre la montée des populismes en Europe comme une application internet de la commission européenne chargée de mettre en garde tous les citoyens européens contre les fake news ainsi qu’une association en charge de la lutte contre les lobbies. Afin de lever suffisamment de fonds pour mener à bien ces projets, le président de la commission européenne a d’ores et déjà demandé une aide financière à Sanofi et Bayer.

Publicité
Publicité