« Plus que 4 jours » se lamente un journaliste en se tapant la tête contre les murs

37 Publié le 18/04/2017 par La Rédaction
© roberthyrons

Paris – Alors qu’il rédigeait un article sur un sondage pour la présidentielle, un journaliste français a été pris d’un comportement étrange selon ses confrères. Tout en se félicitant du peu de jours restants jusqu’au 1er tour, il se tape alors la tête contre les murs avant de s’entailler les avant-bras avec des imprimés des programmes des candidats.

 

« Je ne peux plus, je n’y arrive plus », hurle-t-il en se jetant une première fois contre le mur. « Quatre jours ! QUATRE PUTAIN DE JOURS ! », continue-t-il en arrachant sa chemise et en se projetant une nouvelle fois contre l’épais béton de son bureau. Plusieurs de ses collègues tentent de le maîtriser pour éviter qu’il ne se blesse encore, en vain. « Je n’ai plus d’angle pour traiter cette campagne, vous comprenez, je n’ai plus un seul angle », rugit-il avant d’attraper une liasse de programmes électoraux et de tenter de se taillader les veines avec. « Et on a encore une soirée avec tous les candidats jeudi ? Désolé, ça sera sans moi, dites à ma femme et mes enfants que je les aime », achève-t-il en essayant de s’étouffer avec d’autres professions de foi de candidats.

Publicité
Publicité

37 avis éclairés

37

Dirtymarchais 19/04/2017

Chez certaines tribus amérindiennes, non concernées par la problématique des poux, le courage est proportionnel à la longueur des cheveux.

    74

    piano 19/04/2017

    pourtant j’ai vu un chauve qui peut tout et même plus encore , l’autre jour, croisant un ennemi il avait mis ses jambes à son cou

60

BLH 19/04/2017

C’est très grave ce qui arrive à cette corporation. La souffrance des grands reporters français, malgré le support que l’on pourrait qualifier, à l’instar du petit copain de ma belle soeur, d’inébranlable (des grandes chaines comme TF1, le service publique, la Grande presse papier comme le Point, le Monde, Libé) est de plus en plus profonde. Faibles salaires, pression des « puissants » et j’en passe. Et malgré tout, nous avons toujours ce grand plaisir de voir avec quelle équité et parfois même quelle férocité de grand reporter comme D. Pujadas, FOG, et j’en passe, des sortes d’Albert Londres en Puissance, traitent nos politiques.
Ils les décortiquent, posent les questions qui font mal. Tout le monde se souvient des interviews de Macron par exemple réalisées par Pujadas. La verve, le combat, les idées…
Je comprends ainsi que l’on puisse se taper sur la tete quand l’échéance arrive, et même si brisé par un travail excessif dans le but profond et noble de vouloir informer ces concitoyens, il faut voir ici l’homme face aux vicissitudes de la vie et non le professionnel toujours maitre de lui même grace a des dossiers maitrisés, des enquetes de fond, une déontologie a faire palir le laboratoire Servier.

59

B.Suret 18/04/2017

La chanson de circonstance :

….Aux marches du palais (bis) Y a une tant belle fille lon la. Y a une tant belle fille. Elle a tant d’amoureux (bis) Qu’elle ne sait lequel prendre lon la. Qu’elle ne sait …
https://www.youtube.com/watch?v=NzTqyr__D4k

    48

    Pétruss 18/04/2017

    Il y a une autre version remastérisée :

    En Marche, près du Palais………

38

Mireille 18/04/2017

Il est con ce type, ça fait mal !

    67

    Photo73 18/04/2017

    et ça rend le front plat, raplaplat. Si ce n’est fissuré.

      39

      Gros Tonio 18/04/2017

      Ah ben tiens, ça me rappelle la vanne du belge qui habite à côté des chutes du Niagara. Il a un front plat et des grandes oreilles.
      Un peu comme Hamon…

70

ribouldingue 18/04/2017

Un journaliste français se cogne la tête contre les murs. D’accord, mais est-ce un journaliste français de souche ou issu de l’immigration ? Et les murs ont-ils été construits par des maçons français de souche, des portos, ou des arabes? Ce n’est pas pareil comme dirait Lepen. Les murs les plus fragiles, cela ne fait aucun doute pour lepen, c’est du travail d’arabes. Les français, eux, construisent du solide comme l’EPR de Flamanville.

    62

    Manu 18/04/2017

    Je me demande si cela a un quelconque rapport, mais, le plus souvent, c’est au pied de grève que l’on voit le pêcheur syndiqué… ce qui fait couler beaucoup d’ancres.

37

Andy Rigeable 18/04/2017

Il faut avertir ce pauvre débile , pardon, journaliste, de ne pas s’inquiéter.

Ca fait longtemps que son avis à moins d’importance que celui de mon beau frère ou de mon chien, et pourtant il est con mon beauf.

En plus ce jour là j’ ai piscine.

38

Pie VII, à Rome 18/04/2017

Et oui, encore 4 jours avant le week end, et sa canne à pêche qui est cassée… pfff, la faute à Hollande.

    65

    Borniol 18/04/2017

    On a pas idée non plus de prêter des trucs a François Hollande.
    Fifi on peut pas lui faire confiance, il casse ou il fout en l’air tout ce qu’il touche. Et il aime bien toucher.

58

Photo73 18/04/2017

Une méthode pour se remettre les idées en place, mais pas garantie par l’académie.
Le mur a fait « aïe », « ouille », « même pas mal », « essaie à nouveau » ?

59

Andy Scoteck 18/04/2017

Le front éclate, les murs rien.

44

Udet 18/04/2017

ah c’ était donc ça qui sonnait creux depuis ce midi!

      54

      Manu 18/04/2017

      Mèfi, c’est de la pub pour qu’on aille sur legorafi.fr.

66

King Julian 18/04/2017

Moi je me méfie du vote du public. Il y a en beaucoup qui vote alors qu’ils ne connaissent pas la bonne réponse. Je vais attendre le 50-50. Après j’appellerais un ami, Jean-Pierre, pour lui dire que c’est mon dernier mot.

    43

    King Julian 18/04/2017

    « J’appellerai » désolé.

      62

      King Julian 18/04/2017

      Mdr plusieurs fautes d’orthographes se sont glissées dans mon avis pas trop éclairé. Celui ou celle qui les trouve toutes reçoit un mur des lamentations portatif.

62

jéglisséchef 18/04/2017

il y a d’autres moyens de toucher cent briques.

    66

    Manu 18/04/2017

    Une heure de maçonnerie ?

      56

      piano 19/04/2017

      une heure de franc-maçonnerie
      ( surtout si tu œuvres au noir )

64

Levi's Presley 18/04/2017

Allez déconne pas Manu, après y’a l’deuxième tour
Et puis si ça suffit pas y’aura les législatives

    66

    Manu 18/04/2017

    Le problo c’est qu’on risque de manquer de cacahuètes.

    62

    Manu 18/04/2017

    Jeu de nains, jeu de jardin.

67

Hum 18/04/2017

Faudrait pas qu’il tape trop fort, il pourrait ressortir un téléphone.

40

JB 18/04/2017

Et nous alors les électeurs ?
Vous pensez pas que çà nous emmerde ces bastons interminables entre des candidats prêts à tuer père et mère pour se faire élire ?
Le tout pour vivre grassement avec NOS impôts ?
Vous croyez pas qu’on aurait aussi envie de se taillader les veines avec le programme électoral de McRond (*) ?
Hein ?
Bon.
(*) ou d’un autre candidat, mais pas Le pen, paraît qu’elle imprime ses programmes sur du PQ et çà coupe très mal.

55

JPH 18/04/2017

« se lamente un journaliste en se tapant la tête contre les murs »
C’est le printemps.
Ce brave homme ne pense qu’à la mur !

54

jéglisséchef 18/04/2017

A quand un sondage sur la probabilité que les sondages se plantent commenté de façon contradictoire entre Jerôme Béglé, Brice Teinturier et Jérôme Sainte-marie ?

41

Ba 18/04/2017

….Ben alors, on perd son sang froid? Lool

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé à ribouldingue Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *