Marine Le Pen : « Je ne suis pas antisémite, mon banquier est juif »

93 Publié le 19/04/2017 par La Rédaction

Après ses propos controversés concernant la non-responsabilité de la France sur les évènements du Vel d’Hiv’, Marine Le Pen semblait avoir ruiné les efforts de réhabilitation du Front National vis-à-vis de la communauté juive. Mais elle a tenu à éclaircir les choses en déclarant ce matin : « Je ne suis pas antisémite. La preuve : mon banquier est juif ».

 

Marine Le Pen a ensuite utilisé par réflexe la même argumentation que son père en 2002, en argumentant comme elle le pouvait : « Mon banquier est juif et je suis déjà allée une fois dans le Sentier… Qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? Que j’épouse un vendeur de cuirs, Diefenthal ou BHL, c’est ça ? ».

Florian Philippot a tout de même tenu à tempérer les choses en affirmant que les juifs étaient “des gens comme les autres, malgré leur nez un peu prononcé”. Un pas de plus vers la dédiabolisation ?

Publicité
Publicité