Martin Weill hospitalisé après avoir été laissé sans surveillance dans une voiture au soleil

29 Publié le 12/06/2017 par La Rédaction
© amoklv

Petite panique hier au sein de la rédaction de Quotidien. Le chroniqueur vedette, Martin Weill, a dû être hospitalisé après avoir été laissé sans surveillance dans une voiture au soleil, vitres fermées. Notre décryptage.

 

C’est sur le parking d’un supermarché de l’agglomération lyonnaise que l’incident a eu lieu. « Je me suis arrêté pour lui acheter des gâteaux et du soda. On était un peu pressé alors j’ai laissé Martin dans la voiture en fermant les vitres pour qu’il soit en sécurité mais ça a pris plus de temps que prévu… », se défend le caméraman qui accompagne le reporter dans tous ses déplacements.

Cette histoire aurait pu très mal finir sans l’intervention courageuse d’autres clients du supermarché qui ont brisé la vitre pour venir en aide au jeune reporter. « Quand je suis passé devant la voiture, je l’ai vu tout rouge en train de suffoquer derrière sa vitre… Je ne me suis pas posé de question. Faut vraiment être inconscient pour le laisser comme ça dans une bagnole en plein cagnard ! », s’insurge l’homme qui est intervenu en premier.

« Il met tous les objets qu’il trouve dans sa bouche »

Lors d’un reportage au Mexique il y a quelques mois, Martin Weill avait déjà frôlé le pire en jouant avec les câbles d’alimentation du groupe électrogène. Yann Barthès, qui prend le sujet très au sérieux, a appelé ses collaborateurs à plus de vigilance. « Il faut être très, très attentif. Martin a tendance à courir dans les escaliers, à jouer avec le feu et à mettre tous les objets qu’il trouve dans sa bouche… Alors je me fiche que vous soyez caméraman, ingé son ou journaliste, votre métier, c’est d’abord de veiller sur lui ».

Publicité
Publicité