Tirage au sort à l’Université : Macron promet à tous les recalés un CDD chez Deliveroo

30 Publié le 20/06/2017 par La Rédaction
© skynesher

Voilà une nouvelle qui devrait mettre un peu de baume au cœur à tous les recalés à l’entrée de l’Université. Ces derniers se verront en effet proposer une compensation sous la forme d’un CDD chez Deliveroo.

 

Emmanuel Macron l’a annoncé ce matin : il est hors de question que des jeunes bacheliers se retrouvent sans rien à la rentrée. C’est pourquoi le président de la République veut faire signer à tous les recalés du tirage au sort à l’entrée à l’Université un CDD de livreur chez Deliveroo. Mais le gouvernement ne veut pas s’arrêter là et tient à accompagner ces jeunes propulsés rapidement dans la vie active. Ainsi, le président envisage de faciliter ensuite leur accès à des métiers plus prestigieux, comme chauffeur Uber. Quant à ceux qui voudraient reprendre le chemin des études, ils pourront bénéficier, à la fin de leur contrat de livreur, d’une équivalence en 2è année de psycho.

Une décision controversée

Si l’annonce a ravi de nombreux bacheliers qui s’étaient sentis lésés de se retrouver sans aucune affectation pour la rentrée, d’autres trouvent la compensation un peu disproportionnée : « En gros, on va se retrouver avec le même emploi, sauf que nous, il va falloir qu’on étudie 3 à 5 ans au minimum pour l’obtenir ! », explique Michaël, accepté en 1ère année de sociologie à Paris 7. Devant la levée de boucliers, le gouvernement réfléchirait à une autre mesure compensatoire, cette fois-ci pour les bacheliers acceptés à l’Université. Selon plusieurs sources contradictoires, cette mesure viserait à permettre aux étudiants de toucher le RSA dès leur entrée en Master 2.

Publicité
Publicité