« Ça groove un max ici ! » par l’homme qui rentrera seul ce soir

80 Publié le 23/06/2017 par La Rédaction
© kupicoo

“Waow ça groove un max ici!”, s’exclame Laurent Nugier, bluffé par l’atmosphère détonante de la soirée dans laquelle il s’engouffre.

 

Les cocos, ça va swinguer ce soir !”, renchérit-il, entamant une série de complexes mouvements de hanches sur la piste de danse, transcendés par la ligne ajustée de son pantalon en cuir synthétique et l’éclat de sa chemise de satin bordeaux au col relevé.
J’espère que le disc-jockey va mettre du Eiffel 65 !”, songe-t-il en caressant sa chevelure habilement façonnée au Pento qui s’estompe en pattes descendant des oreilles à la mâchoire.
Est-ce que ton père travaille chez Dunlopillo ?”, lance-t-il avec assurance à l’une des demoiselles, probablement déstabilisée par l’immense charisme de l’homme aux mocassins en simili-croco. “Parce que je viens de tomber amoureux et c’est un matelas de plaisir qui a amorti ma chute”, enchaîne-t-il avec une prestance, qui n’a pourtant pas convaincu la jeune femme, visiblement insensible à l’humour et au romantisme.
Bon, chou blanc pour ce soir…”, admet finalement l’implacable séducteur, après une série d’inexplicables revers infligés par chacune des représentantes de la gent féminine présente à la fête. “Finie la nouba, je rentre au bercail”, conclut l’incorrigible Don Juan.
Aux dernières nouvelles, l’irrésistible tombeur époussetait les pétales de roses qu’il avait disposés avant de sortir sur le matelas de sa garçonnière, puis dégustait une portion de raviolis en conserve avant de sombrer dans un sommeil profond, étalant son corps solitaire sur toute la largeur de son lit King Size.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité