Tour de France : grâce à la chute de tous ses concurrents, un Français remporte une étape

14 Publié le 05/07/2017 par La Rédaction
© pixabay

Petit événement hier dans la Grande Boucle puisqu’un Français s’est imposé pour la première fois depuis très longtemps en profitant de la chute de tous ses adversaires. Récit.

 

Il est 17 heures 21 hier à Vittel lorsque les coureurs s’approchent de la ligne d’arrivée. Mais, dans un virage particulièrement difficile à négocier, le drame se produit : une bonne partie du peloton est emportée dans une terrible chute. Les coureurs sortis indemnes continuent leur route et lancent le sprint mais Sagan fait un écart et précipite à terre le reste du peloton, dont Mark Cavendish. C’est alors qu’Arnaud Démare, bon dernier jusque-là, surgit, double tous ses concurrents restés à terre et s’impose d’extrême justesse devant la voiture-balai et un coureur blessé portant son vélo sur le dos.
Un avenir radieux

Une victoire historique puisque le dernier Français à s’être imposé lors d’une étape du Tour de France est décédé l’année dernière, à 88 ans. Voilà sans doute de quoi regonfler à bloc le moral des tricolores : « Pourquoi pas gagner une étape de montagne », ose Nicolas Edet, « pour peu qu’il y ait une invasion de criquets ou une épidémie de malaria ». Christian Prudhomme, le directeur du Tour, voit même plus loin : « Je pense qu’un Français peut s’imposer dans les prochaines années. Ils ont le niveau, il suffirait juste d’interdire le Tour aux coureurs étrangers ». Pour l’heure, tous les espoirs ne sont en tout cas pas perdus puisque le 1er Français ne pointe qu’à 1h 48’ du maillot jaune au classement général.

Cette aventure vécue par Arnaud Démare n’est évidemment pas sans rappeler l’exploit d’un tennisman français en 2002, qui avait remporté un tournoi ATP 250 après cinq abandons successifs de ses adversaires.

Publicité
Publicité