Wimbledon / Jo-Wilfried Tsonga : « J’ignorais qu’on n’avait droit qu’à un seul rebond »

36 Publié le 11/07/2017 par La Rédaction
© Yann Caradec

Jo-Wilfried Tsonga a accepté ce matin de revenir sur son élimination du week-end en quatre sets contre Sam Querrey. Un échec qui serait la simple conséquence d’une mauvaise compréhension des règles.

 

« J’ignorais qu’on n’avait droit qu’à un seul rebond », a déclaré le Manceau pour expliquer sa défaite au troisième tour de Wimbledon, avant d’ajouter : « C’est vraiment dommage parce que je suis de plus en plus performant avec deux rebonds ». C’est donc à une véritable révolution de son jeu que va devoir s’attaquer le Français dans les prochaines semaines, cinq ans à peine après s’être rendu compte qu’on ne pouvait utiliser les couloirs qu’en double. Un bouleversement qui ne l’inquiète pas outre mesure et qu’il juge extrêmement bénéfique pour son jeu, même s’il admet que la principale difficulté restera pour lui d’envoyer la balle au-dessus du filet.

Le meilleur est à venir

Mais le Français voit déjà plus loin et estime même pouvoir gagner à l’avenir « plusieurs matchs d’affilée » pour peu qu’il fasse moins de fautes, améliore son revers, acquière une bonne condition physique, apprenne à volleyer et commence à gagner les points importants en s’appuyant sur un mental à la hauteur d’un joueur professionnel.
Ce n’est pas la première fois qu’un tennisman français fait sur le tard une découverte bouleversante sur son jeu puisqu’on se souvient qu’en 2006, près de 4 ans après avoir mis fin à sa carrière, Cédric Pioline avait découvert qu’il était gaucher.

Publicité
Publicité