Les réfugiés devront avoir un bon niveau en français et jouer correctement un medley de Daft Punk à la trompette

16 Publié le 26/07/2017 par La Rédaction
Crédits :ftwitty

Paris – Gérard Collomb a présenté ses nouvelles mesures destinées à favoriser l’intégration des migrants et réfugiés en France. Ceux-ci devront désormais être capables sous trois mois de s’exprimer correctement en Français et de jouer plus de 3 minutes d’un medley des dernières chansons de Daft Punk.

Ces mesures doivent obligatoirement être remplies par le demandeur d’asile sous peine de reconduite à la frontière, a souligné le ministère de l’intérieur.  « C’est le président Macron en personne qui a insisté pour que ces deux éléments remplacent tous les autres tests que passaient les migrants et réfugiés » explique de son côté le Premier ministre Edouard Philippe. Selon lui, le président souhaiterait que lors de la prochaine cérémonie du 14-juillet, un petit orchestre de réfugiés joue des airs enjoués et modernes, comme lorsque la fanfare inter-armées avait interprété du Daft Punk.

Dans l’immédiat, des délégations des ministères vont se rendre à Calais et dans les différents camps de migrants pour procéder à des auditions. « Cela serait un très beau message pour le monde, montrer que la France est un pays ouvert et accueillant » explique Gérard Collomb. Seul problème, les places sont limitées pour intégrer cette fanfare. « Il y a de la place pour peut-être une quinzaine de réfugiés, tout au plus » explique-t-il. « Tous les autres réfugiés présents en France qui auront échoué à l’audition seront reconduits à la frontière ».

Interrogé, le ministère estime que les Français sont majoritairement pour cette réforme du statut des réfugiés. « Surtout qu’à la fin, seule une quinzaine de réfugiés restera en France, et ce sera plus facile pour tout le monde » se félicite-t-il.

Publicité
Publicité