Bayer sort un médicament pour soigner les maladies créées par les précédents

39 Publié le 27/09/2017 par La Rédaction
Crédits :Knaupe

Leverkusen – L’annonce a fait l’objet d’un tapage médiatique sans précédent. Au cœur de nombreux scandales liés à ses produits, le géant allemand a fait amende honorable en sortant un nouveau médicament destiné à soigner les 156 cancers et autres maladies propagées au cours des dernières années.

Sobrement nommé « Cure For a Better Life », le médicament qui ne contiendrait « ni Zyklon B, ni sang contaminé » selon l’emballage devrait être commercialisé d’ici la fin de l’année pour permettre aux personnes gravement malades de passer les fêtes en famille. « Le produit n’est pas encore tout à fait terminé et il va falloir faire sauter quelques examens de vérification, concède l’un des concepteurs. Mais on ne peut pas se permettre de repousser à janvier, c’est un temps fort pour l’industrie ! »

Remettre les compteurs à 0

S’il est une manière pour Bayer de faire pardonner ses récents écarts ou « boulettes » comme il préfère l’appeler, ce nouveau médicament est surtout pressenti comme l’un des plus grands succès du Groupe par son PDG Werner Bauman. « On s’adresse à une cible extrêmement large : les gens qui ont eu la rage après avoir acheté nos vitamines Berocca, par exemple, ou encore ceux qui ont contracté la fièvre jaune après avoir essayé nos pastilles pour la gorge en bêta-test. On parle de quelques millions de consommateurs facile ! » explique-t-il enthousiaste.

Laisser les cancers à Monsanto

La sortie de « Cure For a Better Life » s’inscrit également dans une vaste stratégie de repositionnement du groupe suite à son rachat du géant Monsanto. « L’idée est désormais de laisser exclusivement à Monsanto la fabrication des maladies et des cancers pour que Bayer puisse se concentrer sur la meilleure façon de les soigner. Un cercle auto-vertueux qui nous garantira quelques années de prospérité » conclut-il avant de s’interrompre dans une quinte de toux et de recracher un liquide violet fluorescent sur son bureau.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité