Un Syrien découvre que sa mutuelle ne couvre pas les explosions d’hôpital

28 Publié le 04/10/2017 par La Rédaction
Crédits :bwb-studio

Mahmud, 41 ans, a récemment découvert avec effroi que sa mutuelle ne proposait pas de couvrir les soins liés aux explosions d’hôpital.

« C’est ça qu’on reçoit comme service en payant autant de pauvres livres syriennes tous les mois ? C’est scandaleux. Les explosions d’hôpital, c’est quand même censé être la base », s’énerve Mahmud en ayant l’impression de s’être fait arnaquer. « La prochaine fois que l’étage psychiatrique s’effondre sur moi, je soignerai mon fémur brisé tout seul », précise-t-il, dépité. « Je paie déjà assez cher, et je rappelle que les membres de ma famille qui restent en vie comptent sur moi », poursuit-il, profondément déçu par les services censés devoir prendre soin de lui.

« Ils vont entendre parler de moi, ça je vous le dis ! », crie-t-il entre deux gémissements de douleur provoqués par son accident à l’hôpital. « C’est la dernière fois que je me fais avoir par une mutuelle d’un pays en guerre », ajoute-t-il. « Même sous Daech, on avait une mutuelle qui couvrait les amputations après un vol à l’étalage. »

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité