Après l’Unesco, Les États-Unis quittent l’Amérique du Nord

35 Publié le 24/10/2017 par La Rédaction
Washington, USA - January 21, 2012: Onlookers waving American flags on the National Mall observe Inauguration of Barack Obama as the President in Washington, DC on January 21, 2013. Barack Obama is the 44th president of USA and the first African American to hold presidential office in the United States.

Donald Trump, qui avait menacé de quitter l’Amérique du Nord à plusieurs reprises depuis son élection, vient de mettre son plan à exécution. La sortie sera effective à partir de lundi prochain.

Deux jours plus tôt, Donald Trump avait encore appuyé ses positions isolationnistes, qualifiant de « farce » le continent nord-américain et invitant son voisin canadien à ne plus le reconnaître. D’après les experts basés à Washington, il est peu probable que les États-Unis rejoignent un autre continent dans les mois à venir. La création d’une nouvelle organisation géographique serait à l’étude par l’administration Trump.

Le phénomène fait suite à une vague de contestation de la géographie physique de la part des Américains. En effet, selon un récent sondage, pour 58% d’entre eux, les États-Unis ne sont pas situés en Amérique du Nord. Une étude qui montre l’étendue des lacunes en géographie des Américains dont 45% estiment que l’Amérique du Sud correspond à la Floride ou que l’existence d’une grande étendue d’eau située à l’ouest de la Californie serait une invention de la CIA.

Plusieurs pays n’ont pas attendu pour suivre le mouvement initié par les États-Unis. Israël a annoncé dans la foulée sa volonté de créer son propre continent. Le président américain pourrait aller encore plus loin en annonçant la sortie des États-Unis de la planète Terre, autre organisation qu’il n’a jamais voulu officiellement reconnaître.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité