Connect with us

Monde Libre

Après l’Unesco, Les États-Unis quittent l’Amérique du Nord

Donald Trump, qui avait menacé de quitter l’Amérique du Nord à plusieurs reprises depuis son élection, vient de mettre son plan à exécution. La sortie sera effective à partir de lundi prochain.

Published

on

Deux jours plus tôt, Donald Trump avait encore appuyé ses positions isolationnistes, qualifiant de « farce » le continent nord-américain et invitant son voisin canadien à ne plus le reconnaître. D’après les experts basés à Washington, il est peu probable que les États-Unis rejoignent un autre continent dans les mois à venir. La création d’une nouvelle organisation géographique serait à l’étude par l’administration Trump.

Le phénomène fait suite à une vague de contestation de la géographie physique de la part des Américains. En effet, selon un récent sondage, pour 58% d’entre eux, les États-Unis ne sont pas situés en Amérique du Nord. Une étude qui montre l’étendue des lacunes en géographie des Américains dont 45% estiment que l’Amérique du Sud correspond à la Floride ou que l’existence d’une grande étendue d’eau située à l’ouest de la Californie serait une invention de la CIA.

Plusieurs pays n’ont pas attendu pour suivre le mouvement initié par les États-Unis. Israël a annoncé dans la foulée sa volonté de créer son propre continent. Le président américain pourrait aller encore plus loin en annonçant la sortie des États-Unis de la planète Terre, autre organisation qu’il n’a jamais voulu officiellement reconnaître.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement