Mario accusé d’avoir surfacturé une intervention de sauvetage de la princesse Peach

18 Publié le 26/10/2017 par La Rédaction
Crédits :ilbusca

FORTERESSE DE BOWSER – Un nouveau scandale agite le monde de la Plomberie virtuelle. Mario, le célèbre ex-artisan Italien, vient d’être mis en examen pour avoir surfacturé une opération de sauvetage de la princesse Peach dans le niveau 4, via une société offshore dirigée par son frère Luigi.

 

“Le problème au Royaume Champignon, c’est que les frères Mario avaient un quasi monopole en terme de délivrance de princesse” explique Bowser, roi maléfique des Koopas et ennemi juré de la fratrie Italienne. “Mon peuple est souvent critiqué sous prétexte que l’on sème le chaos et la désolation, mais au moins nous l’avons toujours fait avec éthique!” renchérit la créature mi-tortue mi-dinosaure.

De son côté, le Parquet du Royaume, présidé par le roi Champignon lui-même, tente toujours de déterminer s’il s’agit d’un abus ou non. Si Mario a effectivement bien délivré la princesse à la fin du niveau 4, sa progression vers la forteresse semblait, selon plusieurs témoins, plus focalisée sur le ramassage de pièces d’or et la dégustation de champignons que sur sa mission initiale. De plus, d’autres sources l’auraient aperçu dans des niveaux bonus qui n’étaient pas essentiels à son avancée.

Néanmoins, si les frères aux moustaches fournies font face à de sérieuses accusations, certaines personnalités du monde virtuel comme Sonic le hérisson ont exprimé des doutes quant à une réelle condamnation des intéressés : “Dans ce milieu, il suffit de connaître les bonnes personnes. Au pire, ils déposeront le bilan, se feront oublier quelques temps, puis reviendront sur une autre console 2 ans plus tard…” se désole le mammifère bleu.

Publicité
Publicité

18 avis éclairés

28

Nom 31/10/2017

Il est italien d’origine, vous ne pensiez pas qu’il allait vous faire une remise, quand même ?

39

JPH 29/10/2017

Y nous font quoi ?
Mario est un plombier, c’est-à-dire un être vil.
Le plombier n’a naturellement pas de moralité. Ça fait partie des particularités qui font qu’une créature d’aspect presque humain peut accéder à l’ENSP (École Nationale Supérieure de Plomberie) et devenir un plombier aux dents longues, féroce et sans scrupule. Or, l’une des matières principales de tout le cursus scolaire de l’apprenti plombier est « la facturation », autrement dit « comment vivre comme un prince parce qu’on a toujours un bon tuyau et qu’on est eau courante de tout. »
Vu sous cet angle l’information « Mario, le célèbre ex-artisan Italien, vient d’être mis en examen pour avoir surfacturé une opération de sauvetage de la princesse Peach dans le niveau 4, via une société offshore dirigée par son frère Luigi » n’a aucune pertinence. Mario ne peut pas « surfacturer » puisqu’il fait ce qu’il veut. Si une princesse a cru bon d’accepter un devis important, ça la regarde. Le travail a été fait ? Elle paye ; elle ferme sa gueule ! Le travail aurait pu être fait ? Même chose !
« Via une société offshore dirigée par son frère Luigi » indique juste que Mario est moins con qu’une partie de ses concurrents.
Il ira loin Mario !

36

Pascal 27/10/2017

Je vois que l’affaire du trafic de carapaces a vite été étouffée par les médias…

32

Quentin PEREIRA alias DJ YAK' 27/10/2017

Faut confier l’afaire à Barbie Detective 🙂

39

Pietr 26/10/2017

De la goutte de l’eau coule de la noyade intérieur de salle de bain glisse !

53

JMARC 26/10/2017

Mario c’est une tringle !
Les vrais plombiers ça montre une bonne partie de leur raie du cul.

42

Crétin de Troyes 26/10/2017

Alors là, je dit bravo ! Enfin un vrai article d’investigation !
ça me rappelle une sombre histoire de Lemmings abandonnés à leurs sort il y a quelques années ou alors je confond avec un prince de Perse dont tous les agissements n’étaient pas des plus clairs…

49

P.Ysbas 26/10/2017

…via une société offshore dirigée par son frère Luigi…

L’ « infaux » : fausse facture dans une vraie société fictive ?

38

Chloé 26/10/2017

Encore un article sur Harvey Weinstein !!

    40

    King Julian 26/10/2017

    opopo, adhuc sub judice lis est.

39

JB 26/10/2017

Ca étonne qui ? Tout le monde sait que c’est la spécialité des plombiers de surfacturer leurs interventions (et, aussi, de montrer leur cul).

    59

    King Julian 26/10/2017

    Mais oui et bravo. Accipe quam primum, brevis est occasio lucri.

      43

      JB 26/10/2017

      Prima caritas incipit a seipso

      44

      B.Suret 26/10/2017

      Nota bene : dura lex, sed lex

    42

    Chloé 26/10/2017

    Crane d’œuf !
    euh, pardon, crâneur !

      65

      JMARC 26/10/2017

      Oui M’dame, c’en est un effet, vous pouvez ajouter qu’il se la pète si vous le souhaitez m’dame.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *