Grâce au changement d’heure, un insomniaque reste éveillé une heure de plus

44 Publié le 30/10/2017 par La Rédaction
Crédits :OcusFocus

Nevers – Le changement d’heure, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, a fait des heureux. A commencer par Patrick Guérin, un quinquagénaire qui a ainsi gagné une précieuse heure d’insomnie. Reportage.

Parfois, les petits bonheurs n’ont pas de prix. C’est ce qu’a pu constater Patrick Guérin, 52 ans, insomniaque depuis plus de trente ans. « D’habitude, quand je me réveille et que je n’arrive pas à me rendormir, je tourne en rond et je ne suis pas très efficace. Mais là, avec une heure d’insomnie en plus, j’ai géré mon courrier en retard, j’ai fait toute la vaisselle et j’ai posé une étagère qui traînait dans le salon depuis 2013 », se réjouit-il. Puis celui-ci d’ajouter : « Ça m’a mis une telle patate que j’envisage de mettre mon réveil cette nuit pour remettre ça ! ».

Attention au contrecoup

Malgré tout, Patrick est tout à fait conscient que tout ne sera pas rose dans les jours prochains : « Je sais qu’il va falloir affronter l’éternel débat sur les aspects positifs et négatifs du changement d’heure ». Mais il se veut philosophe : « Avec un peu de chance, ça me tiendra éveillé plus longtemps et je pourrai enfin réparer le jouet Kinder du petit ! » s’enthousiasme-t-il.

Une belle histoire qui n’est pas sans rappeler celle de Nacer, cet étudiant en Fac de Socio, qui, en 2016, avait pu glander une heure de plus devant son ordi

Publicité
Publicité