Nicolas Sarkozy met un terme à sa carrière de personnage principal de Mediapart

20 Publié le 20/11/2017 par La Rédaction
2010 Getty Images
2010 Getty Images

L’ancien président de la République a annoncé ce matin que sa longue vie de personnage principal de Mediapart touchait à sa fin. Une décision inattendue qui risque de bouleverser les relations entre le monde politique et les médias.

« C’est une page qui se tourne, il est temps de passer à autre chose » a déclaré Nicolas Sarkozy, prétextant, pour justifier sa décision, « des projets d’envergure comme l’écoute de l’album de Carla », et assurant que sa décision n’avait « rien à voir avec l’enquête sur un éventuel financement libyen de la campagne ». Et l’ex chef de l’Etat de conclure « De toute façon, ça ne pouvait pas durer, c’est super mal payé, surtout si je compare au prix de mes conférences ».

Une décision lourde de conséquences

Dans la foulée de cette déclaration, Edwy Plenel a aussitôt annoncé un plan de restructuration d’envergure au sein de Mediapart qui pourrait entraîner un licenciement sur deux. Devant la levée de boucliers suscitée par cette annonce, le journaliste s’est expliqué sur Twitter : « on ne peut pas continuer comme avant alors que le site va se retrouver amputé du jour au lendemain de plus des deux tiers de son contenu ».

Cette vague d’annonces n’a sans doute pas fini de bouleverser le paysage médiatique puisque Emmanuel Macron a d’ores et déjà annoncé vouloir « prendre du recul par rapport à (s)on statut de personnage principal du Point » en n’apparaissant plus que dans « un article sur deux ».

Publicité

20 avis éclairés

10

Sanglier intrépide 21/11/2017

Il a encore perdu une élection? Il se retire pour la 3e fois de la vie politique? Ou alors il a compris que les Français n’ont pas envie de l’immuniser pénalement.

15

ribouldingue 20/11/2017

Touche moi pas ! Tu me salis ! Et l’autre, l’ami du cul des vaches, de répondre « cass toi pôv con ». Arf ! un passage inoubliable et du grand art de l’emploi de la langue de Voltaire par ce grand homme politique.

    13

    Dirtymarchais 21/11/2017

    En tous cas, votre honnêteté est à saluer: vous avez rappelé la partie « Touche moi pas ! Tu me salis ! « .

    En revanche, curieusement, dans la grande encyclopédie vulcanienne du savoir intergalactique qu’est pédiawiki, jamais aucun vulcain n’a toléré que l’on rappelle, à l’item Nico___ _____zy, que ce dernier n’avait jamais spontanément employé le mot « racaille » qui avait été employé par une habitante (raciste gros con nostalgique des milices colonialistes, c’est de notoriété), et à laquelle il avait répondu: « Vous en avez marre de cette racaille, etc… ».

    Et tous les journaux des grandes démocraties de la planète de reprendre le scoop du fascisme eugénique de Nico___ _____zy

    Enfin, bref, il n’est pas après tout à écarter que ce président fût malsain. Avec ce jeune et brillant nouveau actuel, adepte de Napoléon, dont la connaissance du coeur de ses bons soldats l’avait magnaniment amené à tolérer le stupre (pourquoi se tracadsker la tête?), nul doute que notre quotidien will shine plenellement.

14

JPH 20/11/2017

À Mediapart ils jouent les pleureuses pour ne pas augmenter la paye de leurs employés tout en allongeant la durée du travail, mais ils ont trouvé une tête de turc de rechange, très antipathique, aucune empathie, ramenard, pète sec, arrogant, avec un bilan catastrophique : Manuel Valls. Et puis il y a toujours la possibilité d’exploiter un gisement encore plus inépuisable : François Fillon !

    12

    Jb 20/11/2017

    Soutenez la France insoumise !
    Votez Mélenchon !

      11

      Gros Tonio 20/11/2017

      Toi aussi tu t’y mets ?

      15

      bec 20/11/2017

      Je préfère soutenir Miss France !

        12

        Andy Rigeable 20/11/2017

        Je soutiens Magloire Delcros-Varaud.
        Parce que lui aussi il t’encule à sec mais il parait qu’il paie le brunch après…

13

Chloé 20/11/2017

Paraît que Charlie Hebdo embauche.

    14

    Jb 20/11/2017

    Pour se prendre une rafale de Kalach dans la tronche ? Non merci !

      18

      DuckySmokeTon 20/11/2017

      Môsieur se défile, encore un cas lâche !

14

JB 20/11/2017

Qui a lui dit que c’était fini au Nabot ?

Au contraire, çà ne fait que commencer ! il a encore les 2 journalistes Laske et Arfi au cul dans l’affaire du financement libyen de sa campagne de 2007 (une broutille : 50 M€ détournés des caisses de l’états Libyen par Khadafi, convoyage de valises de cash par ses émissaires Boillon et Takieddine et assassinat des témoins génants inclus).
Tiens, à ce sujet, je vous conseille vivement la lecture de « avec les compliments du guide » (Lattès), excellent thriller qui tient en haleine de bout en bout, et dont il manque juste l’épilogue (la condamnation de Sarkozy et son incarcération), peut être dans une vingtaine d’années (comme pour l’affaire Karachi).

    13

    JB 20/11/2017

    Pardon, l’éditeur c’est Fayard.
    Mesexcuses.

15

Udet 20/11/2017

Faut le comprendre aussi, être la star d’ un crachoir qui utilise le fer de l’ Islam comme arme de ses lubies passéistes d’ international socialisme ( enlever « inter ») ça ne le fait pas.

12

Pascal 20/11/2017

Sarkozy est désormais aussi responsable de la vague de licenciement chez Mediapart: au moins 2 personnes vont être virés. Je ne vous félicite pas monsieur Sarkozy.

17

P.Ysbas 20/11/2017

Oui… maintenant il va falloir fouiller encore plus les poubelles !

15

Sarcasme 20/11/2017

…restructuration d’envergure au sein de Mediapart qui pourrait entraîner un licenciement sur deux…

Médiapart va donc devenir : Part…média !

11

JMARC 20/11/2017

loooo Braziiiil…………..!!!

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *