Gorafi Magazine : L’osso buco, ce qu’il coûte vraiment au contribuable

42 Publié le 24/11/2017 par La Rédaction

42 avis éclairés

2

Octave Hergebel 30/11/2017

L’osso-buco, un plat agréable à regarder et plein de douceur, une viande très tendre, un gros os avec de la moelle délicieuse, une bonne pâte… Tout mon portrait !
Ce qu’il coûte au contribuable ?
Quelle importance ? Le prix s’oublie, la qualité reste !
https://www.youtube.com/watch?v=_i1L4jKsvk0

7

Photo73 27/11/2017

Il coûte vraiment buco, un bras en fait, si ce n’est les yeux de la tête.

7

Camomille de la Bergamotte 26/11/2017

231e jour de grève d’avis (croquettes, gloire à GTI), en protestation de l’éviction de : Robert de moi, Borniol, Cédékon Léon, Paulette, Emile Franc, Piano, Andy Scoteck, Madame Olivier, Thérèse de Quilatienne, Pietr, Hein, Bruno Dagen, Quentin Sconmange, Manu, Josy, Ramos y Ballofi, et même Jésus Cric, (les voix du Gorafi sont impénétrables).
Le mouvement se durcira chaque jour un peu plus. Nous demandons le retour de tous ces joyeux luron(ne)s, sans délais.
NO RENONCARAN

    5

    Laure Durain 26/11/2017

    Bon, Camo, j’ai créé la pétition sur change.org… Soyez nombreux à signer ! NO RENONCARAN !!!

      6

      Mireille 27/11/2017

      J’ai pas le droit de vote (A part pour Mister Camping Lacanau) Désolée.⛺️⛱🤴

        5

        Udet 01/12/2017

        D’ ailleurs à ce propos, tu as voté pour une tante.

8

Calamité Jeanne 25/11/2017

Du vol : ça ressemble fortement à du vomi, ce truc, et normalement c’est un prêté pour un rendu, non ? Rendu, donc repris, de justice, car la sentence dit que donner c’est donner, reprendre c’est voler.

Bref, coupez lui donc le jarret, qu’on ne l’y reprenne plus.

7

Calamité Jeanne 25/11/2017

Avec un nom pareil, z’êtes sûrs que c’est français, ça ? ça a-ti au moins des papiers ? Hum ? Hum…. ?

    5

    Ravaillac 26/11/2017

    Les gens c’est un peu comme la flore ces derniers temps, ce qui était accoutumé au sud remonte vers le nord

5

Gérard Mensoif 24/11/2017

Ca les veau bien quand même

4

Gérard Mensoif 24/11/2017

Ca ressemble plus à des tripes sur la photo. On nous mentirais meme sur un journal objectif comme le Gorafi?

11

Gros Tonio 24/11/2017

Ça manque de sel.

    9

    Calamité Jeanne 25/11/2017

    voire de piment.

      5

      Chloé 26/11/2017

      Et de fil dentaire.

11

JPH 24/11/2017

« Gorafi Magazine : L’osso buco, ce qu’il coûte vraiment au contribuable »
Si c’est lu le dimanche ce sera par des veaux sortant de la messe, mais de toutes façons même si c’est vache c’est comme un robot automate…

10

Chloé 24/11/2017

On dirait du ragoût de ragoût.

9

B.Molle 24/11/2017

Toujours de trop !

6

G4rF 24/11/2017

Moi je sais : il coûte Bucco trop cher.

ok je sors.

12

JB 24/11/2017

Black Friday (c’est aujourd’hui, pour la première fois, en France), une de ces coutumes consuméristes importées d’outre atlantique (avec Halloween, le sacrifice de la dinde de Noël…) a ceci d’intéressant qu’elle permet de révéler la connerie humaine au jour : https://www.youtube.com/watch?v=iwsDZB48LWw
A voir, c’est fascinant …

    10

    Maître Folace 24/11/2017

    C’est depuis 2014. La différence cette année est qu’on nous en rebat les oreilles à l’heure des pubs sur la T.S.F. pour nous punir de ne pas y participer.

    9

    Chloé 24/11/2017

    Tout ça pour pouvoir regarder «Des chiffres et des lettres»

      12

      JMARC 24/11/2017

      Quand on pense qu’au départ c’était pour fêter la fin de l’esclavage qui était arrivé un vendredi……………….et voila ou nous en sommes arrivés maintenant. Navrant.
      LE GENERAL LEE DOIT SE RETOURNER DANS SA TOMBE !!!

11

Udet 24/11/2017

« Franchement, une petite pipe ça ne coûte pas grand chose…

13

JB 24/11/2017

Pour vous épargner la lecture fastidieuse de ce numéro sans intérêt du Goraf Mag, voici quelques éléments de réponse :
– 2 tranches d’ossi bucchi (entre 450 et 500 g): 8.21 €
– 100 g de sauce orange : environ 1 €
– Cuillères de farine : 0,1 €
– 2 carottes : 0.5 €
– 2 gousses d’ail : 0,1 €
– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive : 0,1 €
– 400 g. de tomates concassées : 2 €
– 1 bouquet garni (thym, laurier, persil…) : 2 €

Total : 12,01

ce qui une donne, pour une TVA 10% (tadaaaa) : 1.2 € à la charge du con-tribuable
(bon évidemment, si vous le prenez au resto, c’est plus cher, et faut payer le pinard à 20% de tva)

Bon, allez je retourne me coucher.

    13

    JPH 24/11/2017

    Et la main d’œuvre ?
    Et le gaz ?
    Et le matériel de cuisine à entretenir et amortir ?
    Et les locaux, leur entretien, leur amortissement, leur chauffage, leur aération, les mesures de sécurité, etc.
    Heureusement que tu ne fais pas dans la compta et/ou la gestion !

      11

      JB 24/11/2017

      Mon Jean Phil, çà fait 18 ans que je « suis dans la gestion ».
      Mais t’as déjà compté du temps de main d’oeuvre pour ce qui relève de l’activité domestique ?
      Quant au chauffage, aux amortissements, c’est hors EBIT (Earning before interest & Taxes et non pas ce que tu crois…) et c’est net de TVA, alors si tu le permets, cette fois, je le compte pas.

        13

        Crétin de Troyes 24/11/2017

        C’est pour cela qu’il faut impérativement calculer le PBT (Product Before Taxes) et tout cela bien sûr avant la fin de la FY17.
        (Fiscal Year 2017).

        Mais ça c’est sûr la Slide suivante…

        8

        JPH 25/11/2017

        Voilà !
        Cette manière de compter explique comment on arrive dans le mur avec les subprimes !
        Facile, tu comptes ce que tu veux dans les entrées, tu ignores une partie des sorties et tu affiches des bénéfices pour l’AG, tu distribues des dividendes, pour le fisc tu refais la compta ; tu es dans le rouge, tu ne payes pas d’impôts ; et tu revends tes parts au meilleur prix avant que ça se voie !
        https://www.youtube.com/watch?v=kEZhCB8KdWw
        -———Et, quoi qu’il advienne :———-
        -————En toutes occasions————-
        -——————————————————-
        SOUTENEZ LA FRANCE INSOUMISE !
        -———VOTEZ MÉLENCHON !–———-
        -——————————————————-
        (Merci de préparer le couplet, ça allait manquer)…

          10

          D.Janté 25/11/2017

          Voilà, voilà :

          ——————————————————————-
          ———-SOUTENEZ L’OSSO BUCO———————–
          ——— OTEZ LE PEDONCULE (des tomates)———
          ——————————————————————

13

Darius 24/11/2017

Le fameux osso buco du chef VERDI !

    4

    Maître Folace 26/11/2017

    Oui, la cuisine c’était son violon d’Ingres. Raison pour la quelle il tourne le dos à Rossini.

11

Simon 24/11/2017

Moi il m’a coûté :
– Une recherche sur google.
– L’achat d’un livre de cuisine.
– Un divorce.

10

Simon 24/11/2017

Est-il livré avec du couscous ?

    13

    King Julian 24/11/2017

    Pas si c’est du Osso Buco-Haram !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *