Balle aux prisonniers : Il réapprend à vivre doucement après son passage en prison

22 Publié le 15/01/2018 par La Rédaction
Crédits :Marilyn Nieves
Crédits :Marilyn Nieves

Kevin, 10 ans, fait partie de ces enfants qui ont déjà fait un tour par la case prison après avoir été touchés à la balle aux prisonniers. Un passage de dix bonnes minutes dans la zone excentrée, isolé de tous, avec lequel il devra composer pour le reste de son existence.

10h, lundi 15 janvier, la récréation vient juste de commencer et Kevin se dirige machinalement vers son coin pour jouer au foot. Mais ce jour là, rien ne se passe comme prévu. En effet, Steve, un nouveau petit caïd du fond de la classe, propose à Kevin de rejoindre un groupe de « grands » qui joue à la balle aux prisonniers. Tous ses amis tentent de le mettre en garde,  » Kevin, tu sais que si tu te fais toucher, c’est la prison direct « . Mais Kévin est décidé. A partir de ce moment, tout va très vite : à peine arrivé dans la zone avec les autres membres de son équipe, Kevin est touché par la balle au niveau du bras. Le cauchemar commence pour le jeune homme.

Il entre donc en prison, enfermé derrière deux pulls qui délimitent sa zone de celle des adversaires.. Très rapidement, il est pris en charge par Mathieu, un ancien qui est là depuis une minute et qui connaît tous les tuyaux. “ Tu peux te poser là, regarde personne dans les yeux, avec un peu de chance, la balle va t’arriver dessus et tu pourras peut être toucher un membre de l’équipe adverse. Mais n’espère pas trop. J’en ai vu que ça rendait fous.” confie t-il tout en machouillant un bâton de sucette. Pour Kevin, les premiers moments sont durs, Il se réfugie dans le rap “ La balle m’a touché frère, ici c’est la misère, je compte les secondes dans ce putain de calvaire, Inch’Allah un jour je sors si je touche un adversaire…” écrit le jeune homme sur un bout de papier qui traîne dans sa poche.

Dix longues minutes, et Kevin sort de prison après avoir touché un grand à la cuisse. Ses amis l’attendent à la sortie. Mais personne ne le reconnaît, son visage est sombre. A la cantine, même les frites, pourtant très attendues d’habitude, n’ont plus le même goût. Il fait des pompes à la fin de la pause déjeuner, vieille habitude qu’il a prise en prison. Seul point positif de cette expérience : sa cote de popularité auprès des filles a doublé depuis son séjour derrière les deux pulls. Il tente encore aujourd’hui de se réacclimater mais il faudra du temps pour oublier. Ces cinq minutes à voir les autres s’amuser sans lui ont laissé une trace indélébile dans son coeur.

Publicité

22 avis éclairés

20

ribouldingue 16/01/2018

c’est de la balle cet article !

24

Ravaillac 15/01/2018

Bof ! Si’il n’y avait la première partie du titre qui gâche la résolution du suspens, ça aurait été drôle mais là… On sent bien que la pensée unique de Inter a formaté Pablo: Faire gober des âneries à Boutin… Comprenez… C’est une handicapé.e… C’est pas Charlie… Les Fake news c’est mal, m’voyez… Il y a des limites… Faut pas mettre de l’huile sur le feu… Bref, si le Gorafi n’a plus le succès de sa période chocolatine, faut pas se demander pourquoi

23

Calamité Jeanne 15/01/2018

Je vous arrête tout de suite !!! Kevin ne dira plus rien sans la présence de son avocat ! Quelqu’un a-t-il seulement pensé à lui dire ses droits ? Non mais qu’est-ce que ses façons de procéder ?

30

JMARC 15/01/2018

Il y en a en sonpri de balle au prisonnier qui se radicalisent carrément quoi !!
Le petit frere de Momo (Mohamed), qui est tombé déja au moins dix fois, c’est du INCHALA par ci INCHALLA par la

30

Karl Lactaire 15/01/2018

Ceux qui jouent à chat perché devraient être pendus.

    7

    Guy Tarrero 27/01/2018

    Ou empalés, peut-être ? Qu’est-ce qui est le plus décoratif ?

31

Gérard 15/01/2018

Trop de laxisme; Taubira démission !

24

Yvon Enchié 15/01/2018

À la pause déjeuner il a aussi avalé les accents six corn flakes de « en mâchouillant » et de « côte de popularité ».
Encore heureux que « déjeuner » ne s’écrive plus « déjeûner » ! Il aurait pu attraper une indigestion !

    26

    Yvon Enchié 15/01/2018

    Je retire pour « cote ». Mea maxima culpa.

      26

      Yvon Enchié 15/01/2018

      « L’arroseur arrosé » diraient les frères Lumière.
      « Le pinailleur piné » dirait peut-être Octave Hergebel.
      Allez-y, kiffez ! Ouvrez les vannes, on est là pour rigoler !

        23

        Camille 15/01/2018

        Vous minez pas, Louis dort…

          24

          JMARC 15/01/2018

          M’dame Camille vous etes trop ouf quoi !!!!!

          Supporter M’dame Camille !!!!!

26

Le Figaro 15/01/2018

Déjà il n’a pas une tête de « Kevin » et c’est quoi ce ballon de basket pour jouer à la balle au prisonnier ?

24

sausage 15/01/2018

ça et le bac à sable, un futur garde des seaux sans doute

    22

    Laure Durain 15/01/2018

    Sausage … Une parenté avec JB?

    25

    JMARC 16/01/2018

    Comment ça se fait sa mere que des lascars ils arrivent comme ça avec des A-BATARDS tous frais, qand d’autres galerent plus d’une pige de formalités complexes pour avoir le leur ?

    COMMENT CA SE FAIT SA MÈRE !!!!!!!!!!

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *