De plus en plus d’égoïstes ne répondent pas à leurs mails pros pendant leurs vacances

39 Publié le 20/08/2018 par La Rédaction
© from2015

Selon plusieurs témoignages accablants de dirigeants d’entreprises, de plus en plus de salariés ingrats ne répondraient pas à leurs courriels professionnels pendant leurs congés. Reportage.

C’est une salle comble. A l’occasion de la conférence « Salarié égoïste : comment gérer ? » organisée par le MEDEF, les patrons ont répondu présent et le thème de l’attitude des employés pendant leurs congés a rapidement été abordé. « On leur paye leurs vacances au bord de l’eau, et ils font la sourde oreille quand on a besoin d’eux. C’est insupportable » peste Gérald Marchand, dirigeant d’une PME dans l’import-export. « Le pire c’est quand ils coupent leur téléphone » renchérit Solène Trojmann, patronne d’une start-up dans le textile « Ils se foutent de nous ! ».

Ces dirigeants expriment tous leur ras-le-bol, mais aussi une certaine déception, une amertume. « Quand j’ai renouvelé pour la 8e fois son CDD, je pensais vraiment pouvoir faire confiance à Jeanne, mon assistante. » confie Clothilde Vignac, dirigeante de XO+, une entreprise de conseil bancaire. « Cela fait 4 ans qu’elle travaille pour moi, et à chaque période de vacances, elle me fait le coup : j’ai beau lui demander des tout petits trucs, comme appeler des clients, faire quelques propals, c’est pas la mer à boire, elle fait comme si elle n’avait plus accès à sa boîte mail. L’ingratitude des gens, c’est ahurissant ».

Des solutions sont alors proposées, comme envoyer des mails sur les boîtes personnelles des employés, ou appeler directement leur club de vacances ou leurs amis. Gérald Marchand, d’abord dubitatif, sort de la conférence rassuré et confiant « On se sent moins seul quand on sait que tous les patrons ont le même souci… Dès demain, je vais appeler les enfants de mon assistant, pour qu’ils me passent leur père. Il faut absolument qu’il envoie un mail que je n’ai pas envie d’envoyer moi-même. Ça fait 6 ans que je lui verse un SMIC, il peut au moins me faire ça ! ». Espérons pour lui que ce salarié mette enfin du sien dans la réussite de l’entreprise.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité