Laïcité : Les députés votent l’interdiction du port du tatouage de Johnny dans l’espace public

50 Publié le 22/08/2018 par La Rédaction
By Phasmejc - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32088371

À peine rentrés de vacances, les députés se sont remis au travail pour voter une nouvelle loi visant les fans de Johnny Hallyday qui ont tendance à exposer leur idole de manière ostentatoire dans l’espace public.

À partir du 1er septembre, il sera désormais interdit d’arborer dans l’espace public un tatouage à l’effigie de la rock star décédée en décembre dernier. Une décision actée « par souci d’égalité », selon le Premier ministre Édouard Philippe qui, pour montrer l’exemple, a accepté de recouvrir celui qu’il porte sur la cuisse droite lorsqu’il pénètre dans l’hémicycle.

« Il ne peut y avoir de République à deux vitesses. On ne peut pas d’un côté interdire à ceux qui croient en Jésus, Mahomet ou Bouddha d’exprimer leur foi, et de l’autre laisser ceux qui croient en Johnny s’adonner au prosélytisme dans l’espace public » s’est exclamé le Premier ministre qui a longuement pris la parole pour défendre le nouveau projet de loi.

Un Édouard Philippe qui, après coup, s’est félicité d’une loi qui permet de faire d’une pierre deux coups avec, selon lui plus d’égalité mais aussi un meilleur encadrement du culte de Johnny Hallyday en France. En effet, les députés ont décidé d’étendre la mesure en poussant l’interdiction aux vêtements présentant des motifs Harley Davidson ou chien loup, ainsi qu’aux personnes qui aiment remonter les manches de leur T-shirt pour en faire un débardeur.

Publicité
Publicité