S’il n’obtient pas plus de moyens, Stéphane Bern menace d’arrêter de se couper les cheveux

30 Publié le 05/09/2018 par La Rédaction
Par Denis Probst — Travail personnel, archive Denis Probst, CC BY-SA 3.0 lu, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=30433610

Jusqu’où Stéphane Bern est-il prêt à aller pour sauver le patrimoine français ? Selon plusieurs blogs spécialisés dans la coiffure, l’animateur menace de réduire de moitié la fréquence de ses shampoings et après-shampoing si les Français ne manifestent pas davantage d’engouement pour le patrimoine. Un chantage que l’animateur pourrait mettre à exécution lors du premier tirage prévu le 14 septembre prochain.

Des propos qui vont dans le sens de ce que déclarait l’animateur en juin dernier. Dans une interview au magazine GQ, l’animateur affirmait être prêt à se lancer dans une grève de la coiffure pour une durée illimitée. Joint par téléphone, la responsable du salon habituellement fréquenté par Stéphane Bern considère que ses dernières déclarations sont à prendre très au sérieux. « Il ne plaisante pas. Depuis la rentrée, il a déjà annulé une permanente et un contrôle de routine » explique-t-elle, dépitée.

Dans l’entourage de Stéphane Bern, on oscille entre stupeur et effroi. « C’est un suicide capillaire. Il faut faire cesser tout cela. Tout le monde sait que Stéphane frise » s’inquiète un proche pendant qu’un autre témoigne « C’est un homme de valeur. Il a sa dignité. Il préfère encore passer pour quelqu’un de négligé, quitte à ressembler à un vulgaire intermittent du spectacle, plutôt que de démissionner ».

À noter que ce n’est pas la première fois que Stéphane Bern menace de s’en prendre physiquement à lui-même pour se faire entendre. En 2017, en plein conflit avec les dirigeants du groupe France Télévisions, l’animateur s’était affiché pendant deux semaines avec des rouflaquettes avant de finalement faire plier sa direction.

Publicité
Publicité