5 choses à savoir sur Robert Faurisson

62 Publié le 22/10/2018 par La Rédaction
capture d'écran YouTube

5 choses qui seront difficiles à nier.

Il travaillait sur une nouvelle thèse négationniste.
Son œuvre restera inachevée, car le vieil homme planchait actuellement sur un pamphlet négationniste visant à prouver que la saga Star Wars n’était qu’un tissu de mensonge et que Dark Vador n’avais jamais existé. Son éditeur nous confie même, en off, que le professeur lui parlait régulièrement de “remettre en cause l’existence de la thèse de JR Tolkien, à propos du massacre des Orques par la Communauté de l’Anneau”.

Sa vraie passion, ce n’était pas l’Histoire, mais les soirées falafels.
Robert Faurisson ne passait pas son temps à nier la Shoah, il avait aussi la vie d’un homme normal et adorait organiser des fiestas entre amis à base de sandwichs falafels, de houmous, en dansant sur des chants yiddishs. « Je me souviendrai toujours de Robert en train de déchirer des pages de « La nuit » d’Eli Wiesel pour que sa table ne soit pas tachée par des gouttes d’huile d’olive » se rappelle, nostalgique, l’essayiste Alain Soral.

Sa famille touchera 5% sur toutes les blagues publiées après sa mort, à base de « Faurisson n’a jamais existé ».
En même pas 24 heures, la fortune des Faurisson a explosé. Sa famille n’en revient pas : « Autant ses livres ne nous ont jamais rien rapporté, mais aujourd’hui on a l’impression d’avoir gagné au Loto ! ». C’est un procédé courant, par exemple, les Le Pen toucheront eux 10% sur toutes les blagues publiées après la mort de Jean-Marie Le Pen tournant autour de « c’est un détail de l’histoire ».

Il niait tout ce qu’il était possible de nier.
Avec Robert Faurisson, le négationnisme ne se réduit pas aux simples chambres à gaz, il s’étendait à la vie quotidienne, comme nous le raconte sa petite-fille : « Lorsque je demandais où était la télécommande, il me disait ‘il n’y a jamais eu de télécommande’, ce à quoi je répondais qu’il avait une télé donc forcément une télécommande, il me répondait alors ‘la télé c’est une invention des Juifs pour dominer le monde. Regarde plutôt un DVD de Dieudonné ! Ralala, sacré Papi ! ».

Il lisait de vrais livres d’histoire en cachette.
Un jour, sa femme a découvert des ouvrages scolaires sur la seconde guerre mondiale caché sous le matelas : « Je ne sais pas si c’était de la curiosité non assumée, ou s’il commençait à avoir des doutes sur sa version des faits. Ce qui est sûr c’est qu’il avait honte de ces lectures car les livres d’Histoires étaient eux-mêmes cachés dans un magazine de charme où l’actrice Nathalie Portman posait en petite tenue ». Un ami à lui raconte même l’avoir surpris dans ses toilettes en train dévorer « Le journal d’Anne Frank ».

Publicité
Publicité