Le gouvernement chilien fait appel à Christophe Castaner pour savoir tout ce qu’il ne faut pas faire pour gérer la crise actuelle

0 Publié le 23/10/2019 par La Rédaction
By clement vaillant - https://www.flickr.com/photos/137944524@N05/30966393531/in/photostream/, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=68329870

Si Christophe Castaner ne fait pas l’unanimité en France, il conserve une bonne cote de popularité outre-atlantique.

Face aux débordements et au mécontentement général, le gouvernement chilien a décidé de faire appel au premier flic de France. “ Nous vivons quelque chose de similaire à la crise des gilets jaunes sauf qu’ici ce n’est pas l’essence mais l’augmentation du ticket de métro qui a mis le feu aux poudres. On a regardé de très près toute la gestion de la crise par les autorités françaises, et on s’est dit tout de suite : voilà ce qu’il ne faut surtout pas faire.” a déclaré le ministre de l’intérieur chilien.

Emmanuel Macron a bien sûr accepté de collaborer avec le gouvernement chilien et a mandaté Christophe Castaner pour établir un plan de sortie de crise qui sera donc jamais appliqué à la lettre. “ Face à l’état d’urgence, il nous envoie des éléments de réponse au fur et à mesure. C’est un travail précieux, ça nous permet d’éliminer d’office toutes les mauvaises idées que quelqu’un pourrait sortir en réunion” nous confie un proche du gouvernement.

Christophe Castaner n’est pas le seul membre du gouvernement décrié à jouir d’une bonne réputation à l’étranger. Récemment, le chef du gouvernement chinois a fait appel à Muriel Pénicaud, ministre du travail, pour savoir comment mal préparer une interview. “ Je n’ai jamais vu un tel niveau d’inexpertise dans ce domaine. Le peuple chinois ne peut que s’incliner devant son savoir millénaire.” déclarait Xi Jinping lors d’un toast à l’ambassade française.

Publicité
Publicité