Connect with us

Société

Arrestation de dix hommes soupçonnés de vouloir relancer le port du bob

Les policiers de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) ont procédé ce matin à l’arrestation de dix personnes soupçonnées de vouloir relancer la mode du bob en France.

Published

on

Les services antiterroristes ont indiqué avoir été prévenus d’un passage à l’acte imminent du groupe prêchant pour le retour du bob réversible. L’intervention, qui s’est déroulée au petit matin sur plusieurs départements, a permis la saisie de nombreux cartons d’accessoires pouvant servir à la confection de bobs à lanière au domicile des prévenus.

Le groupuscule, mené par un ancien G.0 du Club Méditerranée, voulait viser la jeunesse en lançant une nouvelle marque de bob et en faisant du placement de produit auprès de plusieurs rappeurs français. C’est le deuxième projet de retour du bob avorté depuis le début de l’année après l’arrestation d’un groupe qui projetait d’organiser à Paris des distributions gratuites et sauvages de bobs en pleine rue.

Les prévenus, âgés de 22 à 65 ans, et parmi lesquels on retrouve le rappeur Stomy Bugsy, sont en ce moment même interrogés dans les locaux des services antiterroristes. Le ministre de l’Intérieur a salué la réactivité des équipes de renseignement précisant que « le bob ne reviendrait jamais en France et qu’il ne cesserait de pourchasser jusqu’à sa mort tous les porteurs de bob qui défient la République française ». D’après un sondage, le retour du bob reste la deuxième préoccupation des Français. 68% d’entre eux sont favorables à la suppression des aides sociales pour toute personne prise en flagrant délit de port de bob dans l’espace public.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement