Connect with us

Présidentielle 2022

Pour payer son emprunt russe, Marine Le Pen vend en cachette les reins de son père

Pour essayer d’éponger les dettes du Rassemblement national auprès des banques russes, Marine Le Pen aurait secrètement prélevé les reins de son père pour les revendre au marché noir contre une coquette somme d’argent.

Publié le

 mar 

C’est en se réveillant dans une baignoire remplie de glaçons que Jean-Marie Le Pen a eu les premiers doutes. « J’avais deux longues cicatrices de chaque côté de l’abdomen » a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse depuis sa salle de bain. Essayant de se lever, l’ancien leader du Front national a eu la désagréable surprise de constater qu’on lui avait aussi prélevé ses tendons et quelques morceaux de peau au niveau des cuisses et des fesses. De son côté Marine Le Pen a répondu qu’il fallait que « tout le monde fasse des sacrifices » a-t-elle justifié tandis qu’elle déposait une annonce pour « Un Très joli oeil de verre, porcelaine, fabrication militaire » sur LeBonCoin. « J’ai bien essayé de lui prélever le cœur mais aucun médecin ne l’a trouvé » a-t-elle cependant commenté en privé. Une infirmité qui serait, selon les médecins, congénitale dans sa famille. 

Photo de Vidal Balielo Jr. provenant de Pexels

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés