Connect with us

Medias

BFMTV s’excuse après avoir parlé d’autre chose que de la mort de la Reine

Paris – Dans une courte allocution diffusée ce matin à l’antenne, Marc-Olivier Fogiel a présenté ses « sincères excuses » auprès des téléspectateurs de la chaîne d’informations en continue après qu’un journaliste a très brièvement abordé d’autres aspects de l’actualité, en dehors de la mort de la Reine d’Angleterre.

Publié le

 mar 

« Je comprends tout à fait la réaction de nos téléspectateurs qui ont été choqués par ce bref point d’actualité sur la guerre en Ukraine. Nous prenons toutes les mesures pour qu’un pareil drame ne se reproduise pas » a assuré le président de la chaîne. En effet, alors que la chaîne entamait sa 122e heure de direct consécutive, un journaliste a soudain abordé la situation en Ukraine a été diffusé, avant d’être interrompu immédiatement, grâce à la présence d’esprit des techniciens de la chaîne.

Mais très vite, les réseaux sociaux de la chaîne ont été saturés de messages d’incompréhensions et de stupeurs. « Je ne comprends pas, il se passe des choses ailleurs ? Mais je pensais que le monde respectait dix jours de deuil » commente Eric sur Twitter. D’autres ont critiqué le président ukrainien pour avoir lancé une offensive en plein deuil planétaire. Le journaliste sera quant à lui mis à pied de manière conservatoire et devra suivre un « training spécial ». Lui affirme de son côté avoir été d’un prompteur défaillant et d’avoir dû improviser.

Dans l’immédiat, BFM a dévoilé un dispositif exclusif pour suivre les funérailles de la Reine. Outre des motos-régies qui rouleront derrière tous les membre de la famille royale, le cercueil de la défunte reine sera équipée d’une caméra embarquée pour saisir toutes ses réactions en direct et en exclusivité. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés