Pour ses 80 ans, Jacques Chirac réalise sa première promesse de campagne en se baignant dans la Seine

8 Publié le 29/11/2012 par La Rédaction

Paris, 29 décembre 2012. Alors qu’il fête ses 80 ans ce jour, l’ancien président de la République a tenu à faire un joli pied de nez à ses détracteurs et opposants en se baignant dans la Seine ce matin, réalisant du même coup sa toute première promesse de campagne électorale. Reportage exclusif.

Paris, 29 novembre 2012. Alors qu’il fête ses 80 ans ce jour, l’ancien président de la République a tenu à faire un joli pied de nez à ses détracteurs et opposants en se baignant dans la Seine ce matin, réalisant du même coup sa toute première promesse de campagne électorale. Reportage exclusif.

« Damer le pion à mes détracteurs »

Les touristes sur les bateaux-mouches parisiens ont eu droit à un spectacle singulier ce matin. L’ancien président de la République a ainsi effectué une longue baignade dans la Seine, sous les fenêtres de son appartement, quai Conti, sous le regard de ses gardes du corps et de sa femme Bernadette Chirac. On se souvient que dans les années 80, Jacques Chirac avait promis à ses électeurs qu’il prendrait un bain dans la Seine, une promesse qu’il a toujours regretté de ne pas avoir tenue jusque là. Mais aujourd’hui, l’ancien chef d’État et ancien maire de Paris, que les médias présentent comme usé, vieilli et fatigué, a déjoué les pronostics et les rumeurs de mauvaise santé et, contre l’avis de son entourage, s’est jeté à l’eau.

« J’ai eu très peur, il n’est plus tout jeune mais vous savez, quand mon mari veut quelque chose, il l’obtient. Il m’en parlait depuis des mois, il s’est entraîné à la piscine près de chez nous, je suis très fière de lui », a commenté Bernadette Chirac, aux premières loges. L’exploit a attiré de nombreux touristes et badauds qui n’ont pas hésité à saluer l’ancien président. Jacques Chirac est resté modeste sur sa prestation, regrettant seulement l’intervention de la brigade fluviale qui l’a empêché de saluer un bateau-mouche.

La Mairie de Paris n’a pas souhaité commenter le geste de l’ancien maire, rappelant que « la baignade dans la Seine est toujours interdite, même pour un ancien président ». « Nous réfléchissons à une réponse, même s’il serait très mal venu d’adresser une contravention à monsieur Chirac », a répondu un responsable du cabinet de Bertrand Delanoë.

Le Gorafi

Publicité
Publicité