PRISM, DCRI, NSA : Les conseils du Gorafi pour se protéger des logiciels de surveillance

77 Publié le 12/06/2013 par La Rédaction

Depuis quelques jours le scandale de lectures de données privées PRISM agite l’Internet mondial. Même si le gouvernement américain se défend d’avoir espionné ses propres citoyens, il apparaît donc qu’il a espionné des citoyens non-américains. Face à cela et à la possible intrusion dans votre privée, quelle parade ? Le Gorafi vous aide à y voir plus clair et à vous préparer.

Depuis quelques jours le scandale de lectures de données privées PRISM agite l’Internet mondial. Même si le gouvernement américain se défend d’avoir espionné ses propres citoyens, il apparaît donc qu’il a espionné des citoyens non-américains. Face à cela et à la possible intrusion dans votre privée, quelle parade ? Le Gorafi vous aide à y voir plus clair et à vous préparer.

N’échangez aucune information sur aucun réseau social. Ne parlez à aucun tiers ni sur Facebook, si sur Twitter, ni même GooglePlus, si d’aventure vous vous y risquez. Si jamais vous souhaitez vous inscrire sur un de ces réseaux malgré nos avertissements, utilisez un faux nom. Pour mieux  tromper la vigilance d’autrui, utilisez un faux faux nom et inventez totalement tous les événements concernant votre vie privée. Les mouchards seront ainsi totalement bernés. Attention, n’allez pas trop loin dans l’invention ou dans l’extravagance, prétendre que vous êtes agent secret ou membre de cellule dormante peut-être brutalement dangereux pour votre santé et celles de faux-proches.

Sur Twitter, la meilleure des solutions pour éviter que vos informations ne soient visibles de toutes et de tous, consiste à passer en “compte privé”. Ainsi, seules les personnes que vous aurez autorisé à vous suivre seront à même de vous lire. Par mesure de sécurité, n’acceptez ainsi aucune proposition et effacez vos tweets immédiatement après avoir été postés. Ainsi, il ne subsistera aucune trace de vos tweets sur le réseau.

Si vous êtes actuellement sur Internet, cliquez sur Alt-F4. Appelez votre fournisseur d’accès internet. Si vous réussissez à le joindre, faites-lui part de votre intention de résilier votre abonnement dans les plus brefs délais. Faites de même avec votre téléphone, qui peut être tracé et repéré. Débranchez votre modem, ainsi que votre ordinateur et revendez le tout sur Ebay.

Éloignez vous de toutes possessions matérielles, fuyez vos amis qui pourraient rapporter tous vos faits et gestes sur d’autres réseaux sociaux.

Louez une grotte.

La Rédaction

Photo : Henrik5000 / iStock

Publicité
Publicité