À 13 ans, il crée une fission nucléaire dans son école – 12 000 morts.

110 Publié le 07/03/2014 par La Rédaction

Angleterre – Encouragé par une première fusion nucléaire dans une école réalisée par un jeune de 13 ans, un autre jeune anglais a tenté de devenir le plus jeune scientifique à réussir une fission nucléaire dans le cadre de travaux organisés par son école.

Angleterre  – Encouragé par une première fusion nucléaire dans une école réalisée par un jeune de 13 ans, un autre jeune anglais a tenté de devenir le plus jeune scientifique à réussir une fission nucléaire dans le cadre de travaux organisés par son école.

L’expérience semble avoir été un succès, l’énergie dégagée par la fission des noyaux atomiques lourds a en effet aussitôt créé un panache de fumée imposant en forme de champignon au-dessus de la ville de Bradford (Yorkshire de l’Ouest). Au même moment, tous les moyens de communication avec la partie de la ville où se déroulait l’expérience ont hélas été coupés, rendant difficile le compte rendu des témoins encore vivants sur place. La police a noté aussi une centaine de départs de feux simultanés dans le quartier et une disparition totale des bâtiments et habitations dans un rayon de cinq cent mètres autour de l’école, désormais occupée par un cratère de plusieurs mètres de profondeur. « La présence de ce nuage caractéristique indique clairement que le jeune homme a probablement réussi son expérience » annonçait pour sa part un comité d’experts, même s’il temporise cependant. « Bien sûr, il va falloir attendre quelques semaines que la radioactivité baisse dans l’épicentre pour faire des mesures et valider tout cela ». La précocité et l’intelligence du jeune homme ont été soulignées par la presse anglaise affirmant qu’il avait sans doute vu ses atomes vaporisés et éparpillés dès les premiers instants de l’explosion atomique.

La Rédaction

Publicité
Publicité