Les magasins « Nature & Découvertes » font faillite après un stage d’une semaine d’un député

57 Publié le 05/08/2014 par La Rédaction

Paris – La chaîne de magasins« Nature & Découvertes » a annoncé ce matin qu’elle était en situation de dépôt de bilan et la fermeture immédiate de la totalité de ses points de ventes et magasins. En cause, plusieurs événements fâcheux liés au passage en stage d’observation d’un député de l’Assemblée nationale. Reportage.

Paris – La chaîne de magasins« Nature & Découvertes » a annoncé ce matin qu’elle était en situation de dépôt de bilan et la fermeture immédiate de la totalité de ses points de ventes et magasins. En cause, plusieurs événements fâcheux liés au passage en stage d’observation d’un député de l’Assemblée nationale. Reportage.

« En quelques jours, tout s’est précipité, nous n’avons pas d’autres choix que de mettre fin aux activités de la société » a déclaré son président. Selon plusieurs sources, c’est le passage en stage pendant une semaine d’un député de l’Assemblée nationale qui souhaitait découvrir un peu plus le monde du travail qui serait la cause principale du désastre. « Cela a commencé quand il a proposé de simplifier le règlement intérieur de l’entreprise. Il est arrivé avec une nouvelle formule de plusieurs pages dont certaines étaient totalement incompréhensibles » raconte une employée. « Au magasin, plusieurs d’entre nous ont fait des crises de nerfs. »

Le second jour, le député travaille alors au service des livraisons. « Il a proposé de nouvelles règles pour les expéditions et les transporteurs. Ils ont perdu corps et biens plusieurs camions sur les routes du fait de nouvelles réglementations » raconte une jeune femme sans nouvelle de son mari transporteur depuis. Puis toujours dans une volonté d’aider et de mieux comprendre le monde du travail, le jeune député plein d’entrain se plonge dans la comptabilité de l’entreprise. Trois jours plus tard et un trou de près de 170 millions d’euros dans la trésorerie, la société demande au député de partir. Trop tard hélas.

De son côté, le député semble assez heureux de son expérience et ne regrette rien. « On est confronté à la vraie vie, et j’ai pu apporter mon point de vue sur des éléments concrets, sur le terrain » explique-t-il, ajoutant qu’il allait demander la création d’une enquête parlementaire sur les dérives qui ont pu mener à la fermeture de « Nature & Découvertes ». «Il y a des coupables quelque part et nous les trouverons, nous sommes naturellement compétents ». Son prochain stage devrait par ailleurs commencer la semaine prochaine à la SNCF.

La rédaction

Illus: Logo Nature & Découvertes, wikicommons.

Publicité
Publicité