Top Chef : Le CSA rappelle à l’ordre le jury pour son emploi abusif de l’expression « croquant-gourmand »

62 Publié le 17/03/2015 par La Rédaction

Montrée du doigt pour son utilisation hasardeuse du vocabulaire et de la syntaxe, l’émission culinaire Top Chef a fait l’objet d’une vigoureuse mise en garde de la part du CSA. En cause, un emploi abusif de l’expression « croquant-gourmand » lors de l’émission du 26 février 2015.

« Il existe des quotas pour certains termes-valises. Nous ne sommes pas des ayatollah, mais il nous revient de contribuer à préserver la richesse de la langue française et il faut savoir poser des limites face à certains excès » a déclaré M. Schrameck, président du CSA. L’autorité de régulation a précisé que M. Philippe Etchebest était à lui seul responsable de 75% des cas d’occurrences des termes « gourmand » et « croquant ».

C’est l’association des deux termes pour qualifier une banale assiette de petits pois qui a une nouvelle fois mis le feu aux poudres. « Nous avions failli intervenir lorsque M. Etchebest  avait dit d’une soupe qu’elle explosait en bouche, mais là je crois qu’il n’y a plus de compromis possible » a déclaré le président du CSA. En cas de récidive, les termes problématiques pourraient désormais être censurés et remplacés à l’antenne par une quinte de toux.

La rédaction

Photo: Capture d’écran/M6

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité