Florent Pagny lance un Master 2 «Savoir sourire à une inconnue qui passe»

34 Publié le 07/10/2015 par La Rédaction

« Savoir sourire à une inconnue qui passe. N’en garder aucune trace. Sinon celle du plaisir »

 

Les paroles de Florent Pagny, chantées pour la première fois en 1997, sont aujourd’hui célèbres. Mais elles contiennent une injonction qui a tendance à dérouter ceux qui cherchent à lui obéir: « Trop de jeunes sont déçus, explique Florent Pagny. Ils viennent me voir en me disant « On a essayé de faire comme tu disais mais c’est super difficile. Des fois on rate le sourire, des fois on fait bien le sourire mais on garde quand même une trace, c’est hyper dur » ».

En conséquence, le chanteur a décidé d’ouvrir une formation diplômante en partenariat avec l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales qui « doit permettre à tous ceux qui veulent savoir sourire à une inconnue qui passe d’acquérir les bases techniques nécessaires à leur projet », lit-on sur la brochure de présentation distribuée aux journalistes.

La formation s’étale sur deux semestres, sanctionnés par un master 2. Elle est accessible aux détenteurs d’une licence en respect mutuel ou sur équivalence par validation d’acquis. La sélection se fait sur dossier.

« On recherche tous les types de profils », explique Florent Pagny. « Des jeunes qui viennent de la timidité, ceux qui viennent de l’excès d’enthousiasme ou même simplement des provinciaux qui veulent monter à Paris »

L’EHESS a déjà débloqué 800 000 euros de budget, d’une part pour rémunérer l’équipe enseignante (entièrement composée de Florent Pagny) et d’autre part pour embaucher 700 inconnues qui passeront sans cesse dans les couloirs de l’école. « Un des problèmes, explique Florent Pagny, c’est l’inégalité d’accès aux inconnues qui passent. Vous avez d’un côté les gars qui ont grandi à Châtelet-Les Halles. Eux évidemment ils ont le matos pour bosser à la maison. Et puis vous avez le pauvre type de Bar-Le-Duc qui n’a pas le choix: lui, il doit s’entraîner à sourire à des inconnues qui ne passent pas du tout! Des inconnues imaginaires! Vous vous rendez compte!? C’est surtout à eux que je veux donner une chance ».

Le premier semestre de la formation est dédié à l’apprentissage des bases du sourire et à l’élimination des traces qu’il a tendance à laisser. Le second est plus ardu : « On voit beaucoup de jeunes qui font la même erreur: ils maîtrisent bien l’évacuation des traces de sourire mais ils se rendent compte trop tard qu’il ont jeté le plaisir avec. Et du coup, c’est le bordel, il faut tout recommencer. Là, ils auront six mois pour peaufiner leur technique ».

« Florent-pagny-le-tenor-du-jury » by Melanie – Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – 

Publicité
Publicité