Roland Magdane accusé d’avoir fait des spectacles payants

17 Publié le 20/01/2016 par La Rédaction

C’est grâce au témoignage, sous couvert d’anonymat, d’une personne s’étant rendue à son dernier spectacle que la police a fini par mettre au jour la vente de nombreuses contrefaçons de places de spectacle comique par Roland Magdane.

 

La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ne cachait pas sa joie au lendemain de l’annonce de la découverte d’éléments accablants dans l’affaire Magdane. « J’avais entendu parler d’une histoire de spectacles. Et même si je n’y croyais pas trop, je n’aurais jamais pensé que ça puisse être payant. Mais je suis content d’avoir creusé cette piste improbable » confie un des inspecteurs en charge de l’enquête.

Une enquête d’autant plus difficile que la plupart des fans du « comique » ont pris l’habitude de brûler leur place juste après le spectacle et de payer uniquement en liquide pour ne laisser aucune trace de leur méfait. Quant à cibler les téléspectateurs de Le Tuteur pour remonter la filière, c’est impossible, la police n’ayant jamais trouvé aucun individu avouant avoir regardé la série.

Joint par la rédaction, Roland Magdane reconnaissait avoir été trop loin : « je crois que le fait de percevoir des cachets pour Le Tuteur m’a un peu fait perdre la notion de réalité. D’un seul coup, j’ai eu l’impression que tout était possible », confesse-t-il. Puis ce dernier d’ajouter : « je vais donc revenir à ce que je sais faire de mieux et consacrer désormais tout mon temps à faire semblant de jouer la comédie ».

Publicité
Publicité