7 plats pour lutter contre Daesh

110 Publié le 29/01/2016 par La Rédaction

Vous aussi vous voulez lutter contre Daesh ? La résistance est partout et commence dans nos assiettes. Découvrez notre sélection de mets pour défier l’Etat islamique.

 

risotto

Du risotto aux asperges
Une coalition pour détruire Daesh ? Pourquoi pas, mais un risotto est une excellente arme aussi. La véritable fermeté, c’est, au fond, d’aller jusqu’au bout de ce risotto aux asperges. Restez digne et rajoutez du parmesan.

pizza

Une pizza quatre fromages
Quoi de mieux qu’une bonne pizza 4 fromages pour lutter contre Daesh ? Manger du fromage de chèvre mêlé à du roquefort est un symbole fort de résistance. Vous commencez à voir dans cette mozzarella coulante les larmes de nos ennemis ! C’est ça: vous êtes pleinement dans la lutte !

nempspoulet

Des nems au poulet
Il faut cibler les moyens de financement de Daesh, c’est certain. Vous, vous pouvez cibler le pot de sauce aigre douce lorsque vous voulez tremper vos nems. Un véritable acte de courage. Bravo.

lasagne

Des lasagnes bolognaises
Daesh pense réussir à construire un véritable Etat. Mais vous, vous avez devant vous un véritable assemblage de lasagnes mêlées à de la bolognaise. Alors maintenant les djihadistes vont moins jouer les malins !

basquaise

Du poulet basquaise
La peur n’est pas de votre goût; le poulet basquaise, si. La résistance est dans la non violence et la bataille ne sera jamais aussi savoureuse que si vous la menez en vous sustentant grâce à un poulet basquaise.

ratatouille

De la ratatouille
Quand il s’agit de revirement stratégique dans la lutte contre Daesh, quoi de mieux qu’un plat fait de légumes méditerranéens ? Optez pour un raid aérien de sel afin de donner du goût aux courgettes et aubergines et vous serez partie prenante de la lutte contre Daesh.

olives

Des olives offertes en terrasse
Vous voulez prouver que vous n’avez pas peur, vous êtes donc en terrasse. Excellente idée : mais la vraie bataille, c’est de déguster ces olives pimentées. Ces olives incarnent la combativité que l’on doit tous avoir face à Daesh. Ne les mangez pas : dévorez-les.

Publicité
Publicité