Michael Jordan réalise son rêve d’enfant en allant voir jouer Pau-Orthez

16 Publié le 05/02/2016 par La Rédaction

Ému aux larmes à la fin du match face à Paris Levallois après avoir croisé les frères Gadou dans les travées du palais des sports de Pau, Michael Jordan a accepté d’évoquer avec nous sa passion. Reportage

 

« J’ai toutes les VHS et je ne me suis jamais séparé du poster de l’équipe victorieuse de la Coupe Korac en 1984 » confie l’ancien joueur des Bulls, un autographe de Kevin Dillard et un t-shirt dédicacé de Yannick Bokolo à la main. Puis celui-ci d’ajouter :« Avec le décalage horaire, j’étais souvent obligé de me lever une heure plus tôt à Chicago pour ne pas rater les finales qui avaient lieu l’après-midi en France mais ça valait le coup »

Si Jordan appréciait également d’autres équipes européennes, aucune ne l’a séduite autant que L’Elan béarnais Pau-Lacq-Orthez : « Même si j’aimais aussi beaucoup Cholet » assure-t-il. Enfin, quand on lui demande ce qu’il pense du Limoges de la grande époque, Jordan répond sans langue de bois : « On ne peut pas aimer à la fois Limoges et Pau-Orthez. C’est un peu comme demander à un supporter du Barça de soutenir le Real, c’est impossible. »

Ce n’est pas la première fois qu’une célébrité réalise son rêve le plus cher sur le tard. En 2007, déjà, Michael Jackson, alors âgé de 49 ans, avait pour la première fois rencontré Dick Rivers.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité