Une interview de Kev Adams atteint une bien-pensance de 9 sur l’échelle de Marc Levy

44 Publié le 23/02/2016 par La Rédaction

Une déclaration du jeune humoriste Kev Adams, lors d’une interview pour un site internet populaire chez les adolescents, lui a permis d’accéder à un niveau de bien-pensance encore jamais atteint jusque là.

En pleine promotion pour son film « Amis publics », Kev Adams fait en ce moment le tour des plateaux télé. Lors d’une récente interview, il a réalisé un exploit qui a fait beaucoup parler : atteindre un niveau de bien-pensance de 9 sur l’échelle de Marc Levy.

L’écrivain n’a d’ailleurs pas tardé à réagir : « Je pensais vraiment qu’en écrivant une dizaine de livres sur la beauté, l’amour et la vie, j’étais à l’abri de la concurrence, mais là, je m’incline, Kev a vraiment fait fort. J’adore ce petit. A quand l’échelle Kev’ Adams de la bien-pensance ? Vive la jeunesse ! »

Le principal intéressé n’en revient pas lui-même : « C’est assez incroyable ce qui m’arrive. Certes, en répétant à longueur de temps que ma mère est tout pour moi, que le racisme c’est mal, qu’il faut croire en ses rêves et que les enfants malades sont des héros, je savais que je m’en approchais. Mais là, 9 sur l’échelle de Marc Levy, c’est inespéré. Je remercie tous les bons sentiments sans lesquels je n’en serais jamais arrivé là ».

Compétiteur dans l’âme, Kev Adams est bien déterminé à atteindre le niveau 10 de la bien-pensance : « Pour y arriver, j’ai déjà plusieurs idées comme épouser une réfugiée syrienne, organiser un sitting contre le réchauffement climatique ou encore me faire tatouer sur le torse le logo de SOS Racisme » nous annonce, tout sourire, l’idole des jeunes.
Illustration : Wikicommons /  Cline018

Publicité
Publicité