Lassé de la pollution, il quitte Paris pour les pesticides de la campagne

29 Publié le 08/03/2016 par La Rédaction

La décision n’a pas été facile à prendre pour Tristan, 33 ans. Mais après une longue réflexion, il a décidé de fuir le CO2 de la capitale pour s’installer au plus près de la nature et de ses engrais chimiques.

 

Tristan est du genre à joindre les actes à la parole. Et à être parfaitement intègre. Dès qu’il s’est rendu compte des risques que pouvait comporter, pour sa fille, une exposition prolongée au dioxyde de carbone et aux particules fines, il n’a pas hésité une seule seconde et est parti respirer l’ozone de la campagne. « Cela a été dur de quitter Paris mais je n’ai aucun regret » confie-t-il, un verre d’eau bourrée d’atrazine à la main, avant d’ajouter : « Tout est beaucoup plus sain ici, nous ne sommes entourés que de champs : ni usines, ni équipements ni commerces, on doit même prendre la voiture pour aller acheter le pain ! »

Si l’accès à la culture que lui offrait la capitale lui manque parfois, il sait pertinemment que la vie est une affaire de choix : « Il faut savoir ce qu’on veut et être capable de quitter son petit confort ! » assène celui qui n’a pas hésité, il y a trois ans, à quitter son petit boulot de caissier au supermarché pour devenir téléopérateur.

Cette attitude n’est pas sans rappeler celle de ce journaliste qui, excédé par la déontologie de BFMTV, avait décidé, en 2012, de quitter la chaîne pour rejoindre I-télé.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité

29 avis éclairés

119

Niko Heiser 09/03/2016

La journée de la femme est le moment idéal pour se mettre ovaire.

97

Camomille de Robert 08/03/2016

Moi j’ai réglé le problème une bonne fois pour toute, je produis ma propre pollution, de préférence la nuit

114

Camille 08/03/2016

D’ailleurs, à ce sujet, c’est encore ma fête jusqu’à minuit, et je ne cours pas très vite…

    109

    Camille 08/03/2016

    Surtout avec mes talons aiguille…

        117

        Camille 08/03/2016

        Ouh la la , ça glisse… comme je suis maladroite

          102

          Camille 08/03/2016

          Youhou ? Il reste encore une heure …

104

social-traître 08/03/2016

Mieux vaut la particule fine et mobile qu’une grosse et mollassonne !
C’est mon analyse

    119

    Camille 08/03/2016

    Il ne faut pas forcément se fier à ce genre d’adages …Mais si ça vous rassure …

    122

    Camille 08/03/2016

    Je dirais même mieux : si ça vous agrée

      116

      Camille 08/03/2016

      Et si vous vous en contentez …

        112

        Camille 08/03/2016

        Oui, et si par la même occasion vous contentez votre entourage, hein …

          103

          Camille 08/03/2016

          Et si votre entourage pouvait par la même occasion ôter son petit bâillon et arrêter de lever les mains et les yeux au ciel en signe de désespoir

          84

          social-traître 09/03/2016

          Camille, je vous aime !

106

S.Ange 08/03/2016

Sur la photo, on peut voir le futur emplacement de la tour Eiffel à la campagne. (Paraît que c’est Ikéa qui sera chargé du déménagement).

114

Lux 08/03/2016

Comment le soleil peut-il être si lumineux alors qu’il est à l’horizon ? Ca sent le complot tout cela, peut-être encore un sale coup de Monsanto… Méfiance.

    113

    = :o3 08/03/2016

    Ouais et en plus il disparait à droite, alors que la lumière baisse, pour revenir à gauche de bon matin quand il fait jour. On veut savoir !

110

runningman 08/03/2016

Moi aussi j’aime à me retrouver avec les cocotiers de mon jardin sans oublier une bonne piqure de moustique tigre porteur de toutes sortes de joyeusetés.

113

Photo73 08/03/2016

« exposition prolongée au dioxyde de carbone » c’est inquiétant, on en rejette à chaque expiration !! Danger. Il est inerte chimiquement, une chance, c’est l’effet de serre qu’il augmente (infra-rouges).
Oxydes d’azote des vieux diesels, oui, irritant pour les bronches.
Particules fines, la culture (agricole) en génère, les engrais pulvérisés en fabriquent en se combinant à d’autres substances (ammoniac/acides).
Éviter les endroits où passent les vaches, quand on n’est pas habitué, c’est dur d’entendre les cloches tintinnabuler quand elles passent, et également marcher dans les bouses (bio !). Y a des parisiens qui sont repartis, en trombe ! 🙂

104

JB 08/03/2016

La vache ! C’est long la journée de la Meuf ! Vivement que çà se termine !

103

JB 08/03/2016

Perso, je passe pas le périph sans ma moustiquaire et mon fusil de chasse.
Alors m’installer à la campagne ou on capte à peine la 3G … Faut quand même pas déconner !

    95

    bec 08/03/2016

    Si à la cambrousse la pollution électromagnétique est plus réduite, on y peut par contre trouver par-ci par-là une centrale nucléaire, avec le frisson du risque…

113

JPH 08/03/2016

Il va au champs pour profiter des perturbateurs endocriniens.
Il a senti qu’il était temps de donner une nouvelle orientation à sa sexualité.
À la campagne il espère une vraie surprise.
Et puis il y a l’amour vache avec une charolaise ou une limousine, quel bonheur !

        102

        Belle Lurette 08/03/2016

        +1 pour ta définition d' »analphabète » : il est toujours bien agréable de se cultiver …

    102

    JoBar 08/03/2016

    Faire l’amour avec une limousine, pourquoi pas, mais sans son chauffeur.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *