5 souffre-douleur du collège qui ont mieux réussi que vous

17 Publié le 12/04/2016 par La Rédaction

5 souffre-douleur du collège qui ont mieux réussi que vous

douillet
1- David Douillet (photo)
Il se faisait martyriser par le fils d’un forain qu’on appelait « Nino ». Nino lui faisait des « shampoings » en lui frictionnant la tête avec le poing et lui criait en même temps dans l’oreille : « Alors Douillet, t’es douillet ?! » (il n’était pas très fort pour les vannes percutantes). C’est grâce à Nino que David Douillet s’est mis au judo et qu’il a eu cette carrière que tous les députés de droite lui envient.

dechavannes

2- Christophe Dechavanne (photo)
Tout le monde l’appelait « le merdeux » au collège, parce qu’il s’était fait dessus en classe de 6e. Tout a commencé ce jour où le petit Christophe ne s’est pas bien réveillé le matin et s’est endormi en classe de mathématiques. Il a alors rêvé qu’il allait aux WC, et c’est à ce moment-là que le drame s’est produit. L’histoire a fait le tour du lycée Jules Ferry d’Issy-les-Moulineaux. La classe dans laquelle il a déféqué porte aujourd’hui son nom.

copesf

3- Jean-François Copé (photo)
Il voulait que tous ses copains l’appellent « Jeff » mais ça n’a jamais fonctionné. A la place, il devait donner son en-cas de 10h tous les matins à un jeune d’origine maghrébine qui s’appelait Rachid. Jean-François Copé a ainsi donné près de 500 pains au chocolat tout au long de ses quatre années de collège.
Il a juré qu’il se vengerait.

omarsy

4- Omar Sy (photo)
Omar Sy se faisait martyriser par tous les grands du collège parce qu’il ne savait pas danser. « Il était nul ! » lâche un des anciens, encore mécontent des prestations d’Omar, plus de 20 ans après les faits. « Alors on l’insultait et on le forçait à danser sur du Michael Jackson. Il n’a eu que ce qu’il mérite ». Omar Sy raconte à ce propos qu’il a très mal vécu la scène de danse dans Intouchables car cela le ramenait directement à ces années de moqueries et de harcèlement : « J’ai fait semblant, et puis je suis rentré chialer comme le petit souffre-douleur que j’étais ».

bruel

5- Patrick Bruel (photo)
Malheureusement pour lui, Patrick Bruel avait attiré l’inimitié d’un groupe d’enfants en raison de sa voix un peu éraillée. Les enfants l’attendaient chaque soir à la sortie du collège et lui infligeaient des prises aux noms exotiques comme « le croc-en-jambe », le « missile drop-kick » ou la « german supplex ». Heureusement, le petit Patrick a déménagé et il a pu, comme tous les souffre-douleur, mentir sur son passé, pour repartir sur de bonnes bases.

Photo: By Marie-Lan Nguyen – Eget arbejde, CC BY 3.0,  By Georges Biard, CC BY-SA 3.0, By Georges Biard, CC BY-SA 3.0, 

Publicité
Publicité

17 avis éclairés

94

ouiouinodead 23/12/2016

vous avez oublié nicolas sarkozy, qui en a gardé ses tocs

107

figue 13/04/2016

Précision : ce ne sont pas 500 pains au chocolat qu’il a distribué, mais 500 chocolatines

122

BIGBEAR 13/04/2016

Hé Ravaillac! Pourquoi tant de haine envers Henri IV ?

211

01010 13/04/2016

Demandez à un somalien ce qu’il en pense.

124

Ravaillac 12/04/2016

Pourquoi cherchez-vous à nous faire dire du mal des gens aujourd’hui ? On est pas comme ça nous-autres.

    152

    Borniol 12/04/2016

    Nous non, on est pas comme ça, mais les autres, c’est tous des saloperies d’enfoirés de mauvaises langues !

    113

    Camomille de Robert 12/04/2016

    Ah ? Parlez pour vous, moi c’est mon sport favori !!! Goooooo !

141

JPH 12/04/2016

Pour vivre heureux, vivons cachés.
Ils ont tout loupé ces cons.
C’est d’autant plus dommage que tout le monde sait qu’ils sont nuls.

    120

    Belle Lurette 12/04/2016

    Tu es beaucoup trop inzuste avec eux ( vcleef , pour aujourd’hui )

125

JB 12/04/2016

Mieux réussi, mieux réussi, c’est vit dit !
Le premier passes ses journées à bouffer et à roupiller sur les bancs de l’assemblée nationale.
Le deuxième ne produit plus que des émissions de merde sur NRJ12.
Le troisième point chez Paul Emploi depuis que les malversations de la boite de ses potes (Bygmalion) ont été divulguées.
Le quatrième passe ses journées à jouer des rôles de noir dans des productions olioudiennes.
Et le dernier ne fait plus que des titres pour vieilles post ménopausées.

    160

    King Julian 12/04/2016

    Ouais c’est vit dit, veni vici…ou l’inverse. Allez, tous à poil !

    137

    piano 12/04/2016

    tu dis ça mais tu es loin de la vraie vérité toute news : le premier se fait racketter par une petite vieille à qui il file toutes les petites pièces jaunes qu’il récolte en tant que madame pipi à l’Assemblée Nationale, le deuxième est le membre inconnu des inconnus, le troisième se fait même traiter de voleur par les parcomètres de la ville de Meaux, le quatrième a été innocenté pour le meurtre de madame Marchal, et le cinquième a dû changer de nom pour quand même tout rater, même sa coupe chez le coiffeur, il passe sa vie à faire des réussites avec des joueurs de poker à la retraite

120

Gwendahl 12/04/2016

C’est pas Copé qu’on nomme le merdeux ? faut dire qu’avec tous ces merdeux en politique, on finit par confondre…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *