Bernard Cazeneuve veut créer un fichage « S+ » pour les individus « très très dangereux »

103 Publié le 14/10/2016 par La Rédaction
konstantin32

Bernard Cazeneuve a décidé de frapper un grand coup en matière de lutte contre le terrorisme. Devant la multiplication des individus fichés S (ils seraient environ 15000), le ministre de l’intérieur a décidé de réagir en créant un fichage S+ réservé aux individus « vraiment très très susceptibles de passer à l’acte. »

 

« Ce tout nouveau fichage « S+ » permettra à nos forces de l’ordre de ne pas trop se disperser en se concentrant sur les individus vraiment très très dangereux » a indiqué Bernard Cazeneuve. Qu’adviendra-t-il alors des simples fichés S ? Seront-ils moins surveillés ? Ne risque-t-on pas de perdre de vue un certain nombre d’individus dangereux « Non, bien sûr, on continuera à les surveiller d’un peu plus loin et moins régulièrement mais avec toujours autant de vigilance » a précisé le ministre.

Ce fichage S+ aurait un autre avantage, celui d’y voir un peu plus clair : « Quand il y a autant de monde, c’est pas facile de s’organiser, c’est toujours bien de faire des groupes » a confié Bernard Cazeneuve. Reste à savoir sur quels critères le ministère va s’appuyer pour décider du fichage de tel ou tel individu en S+. « Nous prendrons tous les éléments en compte, rien ne sera laissé au hasard mais deux principaux critères seront retenus : le temps passé à jouer à GTA et l’abonnement à la chaîne Al Jazeera » a précisé le ministre, ajoutant que le fichage serait terminé « dans les plus brefs délais, aux environs de 2019. »

S’il est difficile de se prononcer pour le moment sur l’efficacité d’une telle mesure, Bernard Cazeneuve a d’ores et déjà déclaré qu’il ne comptait pas en rester là et qu’il envisage de créer, en cas de menace terroriste élevée, un fichage S².

Publicité
Publicité