Facebook : sa popularité explose depuis qu’il traduit tous ses statuts en anglais

68 Publié le 12/01/2017 par La Rédaction
lechatnoir

Alors que ses statuts baignaient depuis plusieurs années dans un certain anonymat, Ben, 29 ans, a soudain eu une idée de génie : les traduire en anglais. Le résultat ne s’est pas fait attendre puisque le jeune homme a très rapidement fait fureur sur le réseau social auprès de ses amis.

 

Coiffé d’un bonnet péruvien et arborant un t-shirt de Fidel Castro et un large sourire, Ben a accepté de revenir sur la récente explosion de sa popularité sur Facebook : « Je n’arrive pas encore vraiment à réaliser ce qui m’arrive » a-t-il confié avant d’ajouter : « L’anglais est la langue de l’avenir. Comme mes statuts sont publics, en les traduisant avec Google translate, ils deviennent accessibles à tous ! » Mais cette nouvelle visibilité n’est pas la seule raison de son récent succès : « J’ai aussi pas mal d’amis qui sont anglophones, trois pour être précis. Ca leur donne sans doute plus envie de lire mes statuts, bien qu’ils parlent tous les trois parfaitement français ! » explique-t-il.

Un changement radical

Le jeune homme a tout de suite vu la différence, le nombre de réactions sur ses statuts passant tout simplement du simple au double : « Avant, je récoltais en moyenne 3 « like », maintenant je tourne autour de 6. Et je ne parle même pas des commentaires, qui ont littéralement explosé ! ». Le jeune homme note aussi plus d’engouement, plus de bonne humeur autour de ses posts : « Les « like » sont souvent remplacés par des « Haha » et les gens n’hésitent pas à me chambrer davantage, notamment sur la traduction » indique-t-il.

Le goût du voyage

Malgré tout cet engouement, le jeune homme ne compte surtout pas s’arrêter en si bon chemin. « Je vais essayer de prendre plus de risques dans ce que je poste, quitte à créer la polémique en critiquant Poutine ou Trump par exemple. » Mais il a également un rêve secret. « J’ai remarqué que les gens qui partaient loin et qui postaient des photos récoltaient beaucoup de réactions. Du coup, je songe à organiser un long voyage, en Creuse ou dans la Nièvre par exemple. »

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité