Révélations : la liste des clients de la société de conseil de François Fillon

33 Publié le 31/01/2017 par La Rédaction
DAVOS/SWITZERLAND, 24JAN08 - Francois Fillon, Prime Minister of France looks thoughtful during the session 'France on the Move' at the Annual Meeting 2008 of the World Economic Forum in Davos, Switzerland, January 24, 2008. Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Remy Steinegger +++No resale, no archive+++

Le Gorafi a pu consulter la liste des clients de la société de conseil de François Fillon « 2F ». Révélations.

 

Voldemort
Entre 2007 et 2009, Lord Voldemort fait partie des listings des clients réguliers de la société 2F. « Il souhaitait des conseils essentiellement sur des placements et des négociations concernant l’utilisation de son personnage dans la franchise  Harry Potter » se souvient un associé. François Fillon aurait ainsi négocié une revalorisation des droits à l’image du célèbre sorcier aux dépends du contrat du jeune Daniel Radcliffe.

Ben Laden
Aucune trace de Ben Laden dans le fichier consulté par le Gorafi. Malgré nos multiples demandes et recherches, Oussama Ben Laden ne figure nulle part et n’a jamais été mentionné. Coïncidence ? Hasard ? Intérrogé, le cabinet conseil refuse de répondre, renforçant un peu plus les soupçons.

Cyril Hanouna
Cyril Hanouna aurait eu recours à plusieurs reprises aux conseils de François Fillon. Il semblerait que l’animateur ait voulu se renseigner sur de possibles retombées judiciaires dans le cas de versement de plats à base de féculents dans des objets de type sous-vêtements. L’étude de ce cas a été facturée près de 600 000 euros avec un avis « Bon délire, bon kif » signé de la main-même de François Fillon

François Hollande
L’actuel président aurait demandé auprès de la société de François Fillon s’il était judicieux de se représenter en 2017. Le cabinet de conseil aurait répondu positivement par une étude de plusieurs pages, affirmant que la victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite était assurée et que Manuel Valls allait conserver son poste de Premier ministre, refusant de céder à la tentation de se présenter à la Primaire de gauche. En outre, François Fillon estimait « peu probable » qu’Emmanuel Macron quitte son poste de ministre de l’Economie pour lancer son propre mouvement politique.

Jean-François Buissière
Le président du Gorafi News Network figure parmi les clients les plus réguliers de la société de conseil. Cette présence est tout à fait normale et justifiée, tout comme les tarifs de plusieurs millions d’euros dont les factures doivent être probablement quelque part et accessibles à tous. Nous ne voyons rien d’anormal à ceci.

Publicité
Publicité