Pour éradiquer le trafic de drogue, Nicolas Dupont-Aignan veut « raser la ville de Sevran »

105 Publié le 24/02/2017 par La Rédaction
© Marie-Lan Nguyen / Google Maps

Le candidat de « Debout la France » a présenté, ce matin, son projet de lutte contre la délinquance. Et, pour enrayer le trafic de drogue, il propose une série de mesures radicales comme « raser la ville de Sevran ».

« Pour lutter efficacement contre le trafic de drogue, il faut prendre le problème à la racine, et, la racine, c’est indéniablement la ville de Sevran », a déclaré le candidat à la présidentielle. Face aux réactions indignées de certains de ses adversaires et de nombreux citoyens, il a tenu également à défendre la cohérence de son projet : « J’ai bien conscience que raser la ville de Sevran ne suffira probablement pas et que le trafic de drogue peut se déplacer ailleurs. C’est pour cela que j’ai prévu également de fermer la Gare du Nord ».

« Interdire les rassemblements de plus de deux personnes »

En ce qui concerne les autres mesures contenues dans son projet de lutte contre la délinquance, Nicolas Dupont-Aignan n’est pas en reste puisqu’il prévoit de « fermer toutes les banques » pour lutter contre les braquages, d’« interdire les rassemblements de plus de deux personnes » pour limiter l’impact des attentats et, enfin, d’« accélérer par tous les moyens la fin du monde » pour« mettre un terme définitif aux incivilités ».

Publicité
Publicité