5 choses que vous ne savez pas sur François Asselineau

50 Publié le 20/03/2017 par La Rédaction

François Asselineau est sans doute le candidat le moins connu des Présidentielles 2017. Ses 500 parrainages atteints, il est nécessaire d’en savoir davantage sur le président de l’UPR (Union Populaire Républicaine). Voici 5 choses que vous ne savez (probablement) pas sur François Asselineau.

 

Il fait craquer ses doigts six fois par jour
Quand il était petit, tout le monde lui disait que c’était mal mais il ne s’en souciait guère. François Asselineau fait craquer ses doigts au moins six fois par jour. « Parfois dès le matin, il n’y a pas d’heure pour ça », a indiqué son ex-femme.

Il est le boss final du jeu vidéo « Against Asselineau »
La célèbre firme BLIZZARD a créé un jeu épique de science-fiction où l’ennemi ultime sera François Asselineau. Le jeu a été nommé « Against Asselineau » et devrait sortir juste avant Noël.

Il a eu un beau VTT quand il avait 10 ans
Il l’appelait « Tonnerre ».

Il s’est fait insulter une fois par un ouvrier du bâtiment
Mars 2011. François Asselineau rentre chez lui à pied et passe devant un chantier. C’est alors qu’il est apostrophé par un ouvrier impoli. François Asselineau réplique mais « l’ouvrier était très fort pour les noms d’oiseaux, si vous voyez ce que je veux dire », explique un voisin témoin de la scène. François Asselineau ne s’en remettra jamais.

Il fraude tout le temps dans le bus
Quel que soit le nombre de contraventions qu’il a dû payer, François Asselineau est, selon ses proches, « un indécrottable ». Il ne paie jamais son ticket de bus et va jusqu’à le signaler au chauffeur, comme une énième provocation.

Publicité
Publicité