La rencontre entre un lycéen option cinéma et un lycéen option théâtre aboutit à un bon gros joint

21 Publié le 23/03/2017 par La Rédaction
©KatarzynaBialasiewicz

Cela faisait plusieurs mois que le monde de l’art attendait leur collaboration. Les deux lycéens ont publiquement annoncé avoir fumé leur premier joint ensemble.

 

Jamel, élève en première L option théâtre et Joris, élève en première L option cinéma, ont accepté de parler de leur rencontre. « J’étais déjà fan du travail de Joris avant de le connaître. Je l’avais vu rouler l’an dernier à l’occasion d’un anniversaire », explique le premier. « Moi je ne le connaissais pas mais c’est un vrai artiste complet que j’ai pu découvrir : il est capable de rouler un joint dans n’importe quelle condition », raconte le second.

Pour les deux lycéens, le duo repose aujourd’hui sur une certaine complémentarité et surtout sur le plaisir de créer ensemble. « Joris est incollable sur les drogues des années 70 alors que moi, c’est surtout le fait d’être riche et d’avoir souvent du matos sur moi qui fait qu’il m’apprécie », explique l’apprenti comédien. Les deux artistes ne comptent pas s’arrêter là. Ils pourraient être à nouveau réunis dès le week-end prochain derrière le gymnase du lycée à l’occasion de l’absence d’un professeur.

Publicité
Publicité

21 avis éclairés

76

Dirtymarchais 24/03/2017

Ah! Cette sainte herbe qui rend moins c__
et qui ouvre l’esprit, tel celui de « Scott » interrogé par France1fou, tandis qu’il se promenait sur les berges de la Tamise au lendemain d’une scène de violence qui n’était peut-être qu’une révolte légitime (un thriller philosophique).
Scott, s’exprimant en anglais, décrit sa journée d’hier on the place.
On entend bien son anglais et il est traduit en french.
Puis après son départ, la djournaliste d’ajouter, en substance : Et Scott nous a dit qu’il serait temps de se demander pourquoi ils font ça.
On aurait aimé Scott le dire en english, cette pensée qui vient à l’esprit de tous ceux qui ouvrent leur coeur.
On ouvre son coeur et puis hop, ça y est, il est ouvert. Manuella, lalalalala, Manuella.

Heureusement qu’il y a encore des radios d’état indépendantes, pour rappeler que le réflexe naturel de tout tuemain qui est dans un pays dans lequel des si-vils se font tuer, est d’aller dans le pays adverse tuer des civils; c’est ce qui se passe dans la tête de tout tue-main mumain.

Fais un pas vers Alllllllllllllllah, Alllllllllllllllah mettra deux coups d’accélérateur vers toi.

76

MimiAuch 23/03/2017

A la fin, ils se marijuanèrent et eurent beaucoup de comptes joints.

74

Artorias 23/03/2017

La photo utilisé n’est pas approprié … les jeune que vous montrez sur la photo ne fume pas d’herbe ou de joint … ils fument du CRACK !!!!

88

Manu 23/03/2017

J’ai essayé le téflon, c’est des conneries beurk

77

DuckySmokeTon 23/03/2017

Cursus tremplin.
Après quelques années sans débouchés, ils pourront se recycler en plomberie sanitaire.

    76

    Vilaine 23/03/2017

    Ben oui ! Seulement les plombiers, ils ne s’appellent pas Joris ou Jamel mais Gérard ou bien Régis…

    60

    Manu 23/03/2017

    James Bonde, mon plombier, m’a refilé un tuyau : un sourire arrange bien des choses.

81

King Julian 23/03/2017

Encore une victime de Jamel le dealer…Courage Joris !

62

JPH 23/03/2017

Les lycéens auraient donc des options comme d’autres ados auraient des boutons ?
Ou est-ce que l’un « fait tout un cinéma » dès que possible alors que l’autre nous la joue « en tics » et que le stagiaire du Gorafi n’a encore une fois rien compris ?

73

D Janté 23/03/2017

Quand Joris écrit ses lettres, il commence toujours par : « Veuillez trouver six joints…. »

    55

    Manu 23/03/2017

    Joris aimait être un acteur. Son accent l’a perdu tabernac’

    93

    arnaud future 24/03/2017

    Il a été débarqué.

96

ribouldingue 23/03/2017

Ça sent le coup fourré cet article. Depuis quand les profs travaillent le week-end hein? Ce ne serait pas plutôt derrière les barreaux qu’ils vont se retrouver nos deux artistes ce week-end? Si les profs ne bossent pas le week-end la brigade des stups, elle, elle bosse H24, 7 sur 7, 365 sur 365. Ils sont cons ces lycéens quand même ils n’ont pas fait attention que les profs ne sont pas là pendant les congés dominicaux.

78

jéglisséchef 23/03/2017

Alerte Info:

Monte Carlo se rallye à Macron !

67

social-traitre 23/03/2017

ça m’en bouche un coin !

67

Raymond 23/03/2017

Ils ont bien fait de se re-join-dre alors !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *