Nouvel échec de la greffe de charisme sur le visage de Benoît Hamon

26 Publié le 20/04/2017 par La Rédaction
Ulysse Bellier/ Wikicommons/ https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Benoit_Hamon_(23761616132).jpg

C’est une nouvelle qui risque bien d’achever définitivement la campagne du candidat PS. Alors que tout avait été prévu pour donner un coup de fouet à Benoît Hamon dans la dernière ligne droite, son équipe de campagne a dû affronter une terrible épreuve : un nouveau rejet de sa greffe de charisme.

 

L’opération séduction mise en place par le clan Hamon aura donc fait long feu. Et le projet de passer cette semaine devant François Asselineau et pourquoi pas Nicolas Dupont-Aignan pour devenir le premier des « petits candidats » a du plomb dans l’aile après ce 3ème rejet de la greffe de charisme sur le visage de Benoît Hamon en moins de trois mois. Mais il y a pire : l’équipe de spécialistes qui s’est penchée ces dernières semaines sur le candidat PS a évalué à deux sur dix puissance 23 ses chances d’avoir un jour du charisme.

Dans la lignée de Jean-Marc Ayrault et Nicolas Dupont-Aignan

En cause, une aura déplorable, commune à 99% avec celle de la loutre, et qui condamne l’ancien ministre de l’Éducation à plafonner dans les sondages. Un cas rarissime, partagé sur terre par seulement deux autres êtres humains : Jean-Marc Ayrault et Nicolas Dupont-Aignan. La seule solution désormais pour Benoît Hamon semble donc être le désistement en faveur d’un candidat mieux placé que lui et qui partage bon nombre de ses idées, à savoir Philippe Poutou.

Cette mésaventure n’est évidemment pas sans rappeler le quintuple rejet de la greffe de talent sur les Fréro Delavega qui avait failli causer leur mort et les avait finalement décidés à se séparer.

Publicité
Publicité