Il décède après avoir joué à la roulette russe avec un fusil de chasse

41 Publié le 06/06/2017 par La Rédaction
© Scharfsinn86

Dramatique accident à Nangis (77) hier soir. Alors qu’il fêtait ses 42 ans, Laurent Monge, gagné par l’euphorie de la soirée, a pris le pari de jouer à la roulette russe devant ses amis. Il est mort transpercé par une balle Winchester spécial pigeon.

 

Il est 2 heures du matin lorsque Laurent Monge décide de jouer à la roulette russe pour montrer à ses amis qu’il « en a dans le pantalon », selon plusieurs témoins. La soirée a été fortement alcoolisée et les convives ne prennent pas conscience du danger lorsque le quadragénaire se saisit de son Ducatillon calibre 12. Quelques secondes plus tard, Laurent s’effondre à terre, inanimé. « C’était horrible, tout le monde a hurlé, il n’a vraiment pas eu de bol, il avait pourtant 5 chances sur 6 de s’en sortir », commente son meilleur ami, Geoffroy, encore sous le choc.

Un adepte des jeux dangereux

Selon plusieurs sources contradictoires, l’homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait été hospitalisé, il y a quelques années, après avoir bu un litre entier de colle à inhaler. En janvier dernier, il avait même traversé les voies ferrées juste devant un train, ne devant son salut qu’au fait que celui-ci était à l’arrêt.

C’est la deuxième fois en peu de temps que la famille Monge est endeuillée. Le 6 mars 2014, c’était son frère, David, qui mourait dans un dramatique accident de saut à l’élastique après s’être élancé du 2e étage de son immeuble.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité