Paris : Anne Hidalgo annonce la piétonisation du périphérique

91 Publié le 06/09/2017 par La Rédaction
Crédits :IvanBastien

La maire de Paris, surfant sur le succès unanime de sa politique anti-voiture, souhaite transformer le célèbre « périph’ » en promenade éco-citoyenne participative responsable durable. Un concours a été lancé, où toutes les propositions sont bienvenues.

 

Le boulevard périphérique, 35km de rocade grisâtre et ennuyeuse qui permettait au reste de l’Île-de-France de venir importuner les Parisiens, ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Depuis trois jours, les propositions affluent à l’Hôtel de Ville pour faire de cette artère la rue piétonne du futur.

Et les Parisiens rivalisent d’imagination : il y a ce médiéviste de renom qui veut creuser en lieu et place du périph’ des douves afin de « s’isoler des hordes barbares qui nous guettent ». Il y a ce couple de britanniques très amoureux qui veut en faire un long tunnel d’amour, avec des petites barques blanches qui voguent sous une arche de jasmin, de roses et de lilas. Il y a des projets de château gonflable, de champ d’éolienne, de plantation de cannabis thérapeutique, de terrain de molkky géant, ou encore de cinéma en plein air ne projetant que des films avec Eddie Murphy.

Les bretelles d’insertion seront murées discrètement pendant la nuit

Le projet gagnant sera décidé par un vote, et la mairie se réjouit d’ores et déjà de la participation et de l’implication des habitants. « Nous sommes vraiment ravis que les Parisiens s’intéressent à autre chose qu’aux food trucks et aux retards de RER ! », s’enthousiasme un proche conseiller.

Maintenant, il ne reste plus qu’à préparer la fermeture proprement dite du boulevard, qui devrait intervenir le 1er janvier prochain. Anne Hidalgo a prévu une approche simple et sans bavure, directement inspirée d’un soir d’août 1961 : à la nuit tombée, des ouvriers municipaux se chargeront de murer discrètement toutes les bretelles d’accès au périphérique. Les véhicules pris au piège seront quant à eux utilisés comme jardinières et bac à légumes bio.

Publicité
Publicité