Nouvelle polémique après que Emmanuel Macron a déclaré « Oh et puis merde vous me faites tous chier bordel »

81 Publié le 05/10/2017 par La Rédaction
macron

Paris – Alors qu’il revenait d’une rencontre avec des syndicats, Emmanuel Macron s’est laissé aller à ce jeu des petites phrases qu’il affectionne. Il a ainsi déclaré devant les caméras « Oh et puis merde vous me faites tous chier bordel ». Décryptage.

 

Selon la presse, la scène a eu lieu au moment où plusieurs représentants syndicaux ont demandé une dernière chose au président de la république avant de partir. Mais Emmanuel Macron estimait pour sa part que la réunion était terminée. « Oh et puis merde vous me faites tous chier » a-t-il lâché devant les caméras avant de revenir à sa table en ajoutant « Merde à la fin, je bouffe quand moi, oh les relous, sa mère ». Des propos qui ont été rapportés par différents médias même si dans certaines dépêches « les relous » ont été remplacés par « les lourds ». Les avis divergent toujours sur les vrais mots employés.

Dans l’immédiat le porte-parole de la présidence  Christophe Castaner a tenu à souligner à quel point cela prouvait que le président est proche des Français. « Il blablate comme les Français, voilà quoi, chie, vous allez pas me péter les dorures avec vos questions de zonzons à niche fiscale de mes deux, si  ?» a-t-il précisé en émettant un rot sonore. « Le président est nature, direct, ça balance drue, va falloir habituer vos esgourdes à la bavasse du chef, voilà c’est tout, maintenant cassez-vous ».

Christophe Castaner souligne à quel point il est familier avec le président. « Pas plus tard que ce matin, alors que je lui apportais son journal entre mes dents à quatre pattes il m’a dit  » tu fais chier, arrête de te prendre pour un clébard bordel à la fin » ».

Publicité

81 avis éclairés

14

Argo 13/10/2017

M’est d’avis que le gros castaner s’est fait péter la rondelle par qui vous savez! De toute façon il pue le judas a plein nez! Sociale hier aujourd’hui rem demain ?

21

Patrice Lusardi 09/10/2017

Mots d’un homme déjà fatigué…

21

Vladimir Illitch Oulianov 08/10/2017

Excellente technique d’enfumage, depuis, plus un média d’information ne parle du contenu des ordonnances. Alors que les gros mots prononcés en off devant quatre perches micro…

16

Gerard Mentor 07/10/2017

Tartine au pain. Mais ce n’est que mon humble avis parce que j’ai raison.

13

labusnuitentout 07/10/2017

ça me troue le cul….

30

ribouldingue 06/10/2017

Exercice de simple provocation. Un con reste un con et comme il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. On en a pour 5 ans à supporter ce petit con et ses insultes de maître d’école et d’enfant gâté.

    30

    JPH 06/10/2017

    On a de l’entraînement !
    Tiens, rien que l’autre abruti de trois fois rien avec ses trois fois rinades plus foireuses les une que les autre « la route est droite (…). Au moins lui n’était pas grossier.
    Et puis, peut-être devons-nous nous habituer aussi. Un sur deux est con, grossier et vulgaire, alors que l’autre un sur deux n’est qu’abruti.

      28

      ribouldingue 07/10/2017

      Et comme pensait l’autre agité de la boussole après être allé se goinfrer sur le dos de la bête au fouquet’s pour bien marquer le rejet du peuple. Le mieux, c’est quand il a voulu aller serrer la louche du type qui ne lui avait rien demandé et surtout qui lui tournait le dos lors de son déplacement au salon du cul des vaches et son fameux « cass toi pôv con » vexé de s’être fait remballé par un citoyen lambda. Et l’autre bouffi,qui détestait les sans dents avec son costard du parfait petit traitre socialo. Et encore celui là, qui ne supportait pas «  le bruit et l’odeur » dans les banlieues franchement on en a eu des bons. Mais là, la France de décrocher le pompon et est en train de toucher le fond avec celui là. Car à peine assis sur le trône, monseigneur macron se permet de traiter les ouvriers de feignasses. Quand il mettra un bleu de travail et qu’il mettra les pognes dans la merde et dans le cambouis il pourra traiter les autres de feignasses. Il n’était pas encore élu et qu’il était ministre du budget qu’il crachait déjà à la gueule des ouvriers en leur suggérant de bosser pour se payer un costard comme le sien. Pauvre petite merde sans envergure. L’insulte est le manque de tact de celui qui est en manque d’arguments autoritaires. Le petit monarque a beau être cultivé il n’en reste pas moins qu’un petit con qui pense que les ouvriers font tourner les usines grâce aux livres d’école ou que les patrons peuvent revenir au temps des serfs payant ces derniers avec un sac de blé qui cultivaient les terres du royaume. Le petit enfoiré a 5ans pour vider les poches des citoyens et ça tout le monde va sentir passer l’addition à commencer par les retraité(e)s et la csg suivi de près par les salariés et la réforme du code du travail. Enfin, rassurons nous, grâce à Mailly tout va rentrer dans l’ordre.

      23

      MimiAuch 09/10/2017

      « La biroute est droite, mais la fente est forte », c’était quand même limite !

28

Simon 06/10/2017

NADIIINE MORAAAAAAAANO, REVIENS S’IL TE PLAIT !!!!!

    26

    bec 06/10/2017

    Ne trouvez-vous pas que les temps sont bien assez durs comme ça ?

    21

    Ravaillac 08/10/2017

    On croit s’accoutumer mais n risque l’overdose

24

Brikebek 06/10/2017

Astie de câlice de maudit tabarnak de marde, ça c’est de la francophonie.

32

Jean-Luc assec 06/10/2017

Bordel à queue, ce putain de connard est vraiment d’une putain de bordel de grossièreté, merde, faut pas quand même pas faire autant de tarlouzeries pour chier droit sans tortiller du cul

12

Vite, une bière 06/10/2017

C’est la dernière réplique de l’extra terrestre dans « le dernier pub avant la fin du monde » avant de se casser. Malheureusement, il avait laissé son petit frère qui continue à nous foutre le bordel.

19

Simon 06/10/2017

En même temps c’est un supporter de l’OM … Putain mais qu’est-ce que vous avez fait en mai dernier ??!

24

06/10/2017

Ho ho ho, le président il a dit des gros mots, hi hi hi hi.

    17

    Chloé 06/10/2017

    Quel grossier personnage !

27

JadotA 06/10/2017

Sachons raison garder.
Tenons-nous en aux faits, sacrebleu !
.
Mr Macron est bien élevé,
même en photo
c’est un garçon qui sent l’Eau-de-Cologne
cela se voit à plein nez.
Mes yeux piquent car ils ne sont pas sourds.
.
Et je le partage mon avis unanime :
il a peut-être dit « bord d’elle » mais dans le sens de « proximité »
un mot précédant un autre comme pagaille, crotte, déjection …
ou quel qu’autre nom commun féminin singulier dont le français pullule.
.
En tout cas il est impossible que sa mère, son prêtre ou sa nounou (…)
lui laissent dire des gros mots.
Je ne dis pas ça pour fayoter
même pas pour avoir une planque au gouvernement
néanmoins si on me demandait de sauver la France
je me dévouerais sans tergiverser.
Je le jure sur la tête de moi-même que je meure immédiatement.

    26

    JB 06/10/2017

    Bon quelque part, faut reconnaître qu’il a un peu raison, le Manu.
    Y font quand même chier ces connards de français.

20

jean bec 05/10/2017

Macron – Sarkozy : Match nul 1-1
Et sont qualifiés pour rencontrer Trump !

16

Photo73 05/10/2017

Il ne faut pas lui parler d’une nouvelle marque de pesto, ça le rend dingue.
Molo molo, zen, cool..

    22

    jean bec 05/10/2017

    Quoi, tu as lu sur Doctissimo que le Pesto fait chier ?; tu aurais du en avertir Macron !

      21

      Photo73 06/10/2017

      je ne crois pas tout ce que je lis, je vérifie.
      Désolé, faut que je m’absente, un besoin pressant… Presto.

26

Ravaillac 05/10/2017

C’est vrai ça, je pointe à Polemp’ en attendant un taf ou un stage d’ébéniste-chaudronnier option équarrisseur alors qu’on manque de ressources dans la Silicon Valley. Suis vraiment bon qu’à mettre le bazar

    24

    jean bec 05/10/2017

    Tu pouvais écrire “SUIS VRAiment bon qu’à mettre le Bordel”, maintenant que Macron a validé ce mot. La Semaine prochaine l’Académie l’incorporera au Dictionnaire de la Langue Française; quant à Bescherelle, il va sortir de sa tombe pour publier une nouvelle édition de son Traité.

28

Andy Rigeable 05/10/2017

« Merde à la fin, je bouffe quand moi, oh les relous, sa mère ».
Nous, Français, constatons, que cette tète de traitre sur un corps de lâche, marié à une momie, nous servant de Président, M. Macron, ne maitrise pas la base de la langue française, à savoir l’insulte,
prenons comme décision immédiate de lui rappeler à chacune de ces sorties certains rudiments…

    23

    Andy Rigeable 05/10/2017

    L’espace des commentaires est à vous.

      25

      Andy Rigeable 06/10/2017

      Exemple, vous avez l’air en rade, :
      M. Macron à l’usine:
      « -Bonjour, comment allez vous ?
      -Comme ta mère la p+te… »

        26

        Andy Rigeable 06/10/2017

        Ceci s’appelle une insulte.
        Et cela un recommandé avec accusé de réception…

26

Chloé 05/10/2017

un président ne devrait pas dire ça

    15

    diddyboo 05/10/2017

    Un ça ne devrait pas dire président, non plus.

    25

    Le Bar Atteint 05/10/2017

    La stratégie de l’échec

      23

      JPH 07/10/2017

      Stratégie que Sarko a évité avec Liliane Bettencourt.
      Plutôt que les chèques il a touché des liquidités.

19

JMARC 05/10/2017

Ca va ho, qu’ils aillent se faire niquer aussi HOOOO !!!

28

Le Bar Atteint 05/10/2017

En élisant Justine Bieber président fallait se douter qu’il imposerait son style de «junkie rebelle a ça maman »…

    23

    Ravaillac 05/10/2017

    Je croyais que c’était juste imbibé

25

DuckySmokeTon 05/10/2017

Oh, mais quel grossier personnage !
Je suis profondément Copé, j’veux dire chopé, non euuuh …. oh et puis merde !

35

Vilaine 05/10/2017

C’est lui le chef, y dit ski veut, nom de dieu ! Le chef commande et le subalterne obéît, sinon c’est la chienlit !

    29

    DuckySmokeTon 05/10/2017

    Tout à fait mon Général !

      20

      Manu 06/10/2017

      Ça me fait penser qu’il n’y a plus de vin ! Je reviens.

20

Martine MOUGIN 05/10/2017

le vernis se fissure avant de craquer ….Le  » MOI ..JE  » n’est pas mieux ….il est peut – être pire …que ses prédécesseurs ….

22

JadotA 05/10/2017

« Bordel » fait polémique.
Ce mot est hors contexte.
Comme d’habitude.

Jamais il ne sortira de l’Élysée.
Ni de la bouche des enfants.

36

Beau Jacques Haussmann 05/10/2017

Son message a été mal compris. Il voulait dire : « Oh et puis matière fécale vous avez tous un effet laxatif sur mon organisme maison close. »

34

Pascal 05/10/2017

Il est entrain de faire un burnout ce Macron. J’espère que mamie Brigitte lui fera son gâteau préféré ce dimanche.

26

Gros Tonio 05/10/2017

« tous » est un bon laxatif.

29

Philap 05/10/2017

C’est désormais connu sous le nom d' »effet-casse-toi-pauv-con ». Cela touche une populationmarginale habitant l’Elysée.

31

Dirtymarchais 05/10/2017

L’un de vos con frères de le figaro a commis un article dans lequel il s’emploie, s’acharne, se désosse et s’écartèle à prouver un mépris de classe chez le Président.

Il affirme en particulier, en grand écouteur de la langue française que le Président « avait déploré que «beaucoup» de femmes employées dans les abattoirs Gad soient «illettrées» », alors que le Président avait mentionné la caractéristique pour justement défendre la situation de ces employées.

Alors M Arthus Merdah – il est rarement opportun de s’abaisser au niveau des langues de vipères du désert, mais là un caca en bourre se signale au rectum- quand on a rien à dire, on suit le bonhomme vert qui court, on pousse la barre centrale, on laisse la porte se refermer, on traverse le couloir, et on prend le charter.

Bon vent Ducan.

(J’aurais pu évacuer sur la figue-à-rôts, mais la sangsue sûre aurait ventousé- pour une fois que le gorafio sert à quelque chaud… Dieu n’a pas joué aux dés today).

    22

    André Naline 05/10/2017

    Tant que le jeune Macron n’aura pas intégré la langue de bois du politiquement correct, il nous pondra quelques réflexions qui feront le régal de tous ceux qui adorent se vautrer dans les délices de l’indignation. C’est pas à Najat Vallaud-Belkacem que ça arriverait, de faire des bourdes comme ça !

      20

      King Julian 05/10/2017

      Je suis indigné ! Ahhh putain c’est bon !!!

        19

        jean bec 06/10/2017

        Tu serais pas un peu Insoumis, toi ?

      24

      jean bec 06/10/2017

      Nadine Morano va intenter un procés à Macron : elle a l’exclusivité des Grossieretés. Si ce petit mec vient lui piquer ses Punclines, que lui restera-t-il ?

    21

    JPH 05/10/2017

    « Alors que le Président avait mentionné la caractéristique pour justement défendre la situation de ces employées. »
    Pov ti bonhomme !
    Il dit que les ouvrières sont des gourdasses ignares et il veut que ça change ?
    Que quoi change ? Que ces ouvrières là n’aient plus de travail du tout ?
    Que ces postes soient occupés par des bacs + 5 ?
    Ces femmes survivent un mois avec moins que ce que dépensent en coke nos élites en une semaine et elles seraient stupides ?
    Trop fort !
    Non, désolé ; Macron est un pur produit hors sol, élu par erreur, ou plutôt par forfait puisque comme d’habitude ce sont les sortants qui se sont faits sortir.
    ——————————————————-
    SOUTENEZ LA FRANCE INSOUMISE !
    –———VOTEZ MÉLENCHON !–———
    ——————————————————-

      19

      Maître Folace 05/10/2017

      Il se trouve que pour GAD c’était vrai et que l’on avait organisé des cours de mise/remise à niveau pour ces employées. J’ignore si c’était organisé par la boîte (peu probable), des syndicats (peu probable), ou une association de bienfaiteurs (va savoir). Après c’est l’intention qui compte, Macron faisait-il un simple constat ou justifiait-il un souverain mépris du peuple par cette tirade… Mystère.

        21

        bec 06/10/2017

        Il y a belle lurette ( un coucou au passage ! ) je m’occupais de test de circuits intégrés. Des dames étaient chargées d’insérer les circuits l’un après l’autre dans le support, d’appuyer sur le bouton, d’attendre la fin du test et de mettre le circuit dans la boîte idoine ( bon ou défectueux ) selon la loupiote qui s’allumait. Il s’est rapidement avéré que certaines de ces dames triaient au hasard, incapables de distinguer soit le numéro de la loupiote, soit celui de la boîte… Très rapidement ce sont des automates qui ont remplacé lesdites dames.

          20

          Vilaine 06/10/2017

          Ben oui, c’est comme les poinçonneurs, on les a remplacés par des machines à composter, ils faisaient trop de saletés avec leurs confettis !

          21

          Vladimir Illitch Oulianov 08/10/2017

          Il s’agissait peut-être de ce que Onfray appelait le « sabotage positif » à l’époque d’une certaine épicerie tapie dans l’ombre de Tarnac. Quand la procédure est débile ou initialement pertinente mais rédigée par un.e débile ayant un rang hiérarchique inspirant le respect, on respecte la procédure quand même car ne pas respecter la procédure est une faute professionnelle. Et toc !

      25

      Dirtymarchais 06/10/2017

      Au second degré et degrés pairs, vous êtes drôle.
      Mon conseil: buvez de l’eau ou un peu de vin à 12°, mais ne touchez pas à la Tourtel, et méfiez-vous des bouteilles à 11 ou 13°.
      Et surtout pas de mélange.

        16

        JPH 07/10/2017

        M’en fous !
        J’avais envie de gueuler.
        J’aime bien.

25

Jb 05/10/2017

Putain il a raison manu !
Foutez lui la paix bordel de merde à queue !
(Ah ca va tout de suite mieux)

      24

      DuckySmokeTon 05/10/2017

      Moi mon pénis moyen mesure moins que 13,1 cm.
      Heureusement, j’en ai d’autres qui sont bien plus longs.
      Bon c’est pas le tout, faut que je retourne au labo.

        22

        Rainbowarrior 05/10/2017

        Le labo ouvre-t-il pour la nuit blanche ?

    18

    Ravaillac 05/10/2017

    C’était pas Jean-Marc son prénom ?

26

Calamité Jeanne 05/10/2017

Message à destination du cuistot de l’Elysée : pour le bien de la France et des stations d’épuration parisiennes, vous voudrez bien ne plus porter à vos menus que carottes-bananes à l’eau de riz.

25

jean bec 05/10/2017

il ne s’imagine mème pas que c’est lui qui nous fait tous chier, sauf les richesqui sont heureux de chier de l’or…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *