Aurore Bergé : « Les profs doivent s’inspirer des politiques pour être moins déconnectés des réalités »

91 Publié le 01/02/2018 par La Rédaction
By Jean-Luc Hauser - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=60311789

La députée LREM, auteur avec sa collègue UDI Béatrice Descamps d’un rapport sur « les relations école-parents », a tenu à ne pas laisser les enseignants dans la difficulté en leur prodiguant quelques précieux conseils.

« Les profs doivent s’inspirer des politiques pour être moins déconnectés des réalités » a-t-elle expliqué avant d’ajouter : « ils doivent, comme nous, vivre avec les parents d’élèves dans les zones difficiles et les côtoyer au quotidien pour s’approprier leurs codes. On ne peut pas vivre dans les beaux quartiers et comprendre ses contemporains ». En outre, pour la députée LREM, afin que les parents et les enfants se réapproprient l’école, il faut que les professeurs multiplient « les initiatives de rapprochements transversalo-inclusifs comme l’organisation de matchs de futsal ou la création de concours mensuels de Zumba, de diabolo ou de jokari. ».

Une attitude à changer

Mais pour Aurore Bergé, c’est surtout du point de vue de l’attitude que les professeurs doivent s’inspirer davantage des politiques : « il faut que les profs fassent attention à la façon dont ils s’adressent aux élèves. Ce n’est certainement pas en les traitant de fainéants ou d’illettrés qu’on va leur donner envie de progresser ». Puis cette dernière de conclure : « Enfin, il faut que leur langage soit plus accessible, Il n’est pas nécessairement adéquat de multiplier les termes inusités de la oldspeak qui renforcent le sentiment de relégation socio-culturelle, l’appartenance communautaire fantasmée et à terme le minority-shaming voire le burn-out ».

Publicité
Publicité